Brésil : la chute d'un "gourou"

Au Brésil, Joao Teixeira de Faria, gourou ultra populaire appelé Jean de Dieu, médite en prison depuis le 13 décembre. Il vient d'être inculpé pour quatre viols.

France 2

Traqué, poursuivi jusque dans sa ferme de la région de Brasilia où il s'était réfugié. Le Brésil assiste en direct à la chute de son plus célèbre gourou : Joao Teixeira de Faria, connu sous le nom de Jean de Dieu. "Je suis innocent, je crois en la protection divine", se défend-il. Plus de 500 femmes, des Brésiliennes et des étrangères, ont porté plainte contre le médium pour avoir abusé d'elles lors de ses séances spirituelles. Sa propre fille en serait aussi victime. Pendant plus de 40 ans, l'ancien paysan illettré qui dit avoir reçu son don à 8 ans, se vantait d'avoir accueilli et soigné les plus grands : l'ancien président Lulla jusqu'à la présentatrice américaine Oprah Winfrey, venue réaliser un documentaire.

Accusé d'avoir détourné près de 10 millions d'euros

Il a quelques semaines, avant que le scandale n'éclate, une équipe de France 2 s'était rendue à Abadiânia (Brésil), dans le corps de ferme transformé en temple sacré. Chaque jour, plus de 1 000 curieux ou malades, vêtus de blanc pour mieux faire circuler les énergies, attendaient des heures dans l'espoir de se faire soigner par le médium. Jean de Dieu qui se dit fervent chrétien, affirmait être possédé par des esprits guérisseurs envoyés par Dieu. Malgré l'arrestation du gourou, le temple d'Abadiânia reste ouvert, mais la fréquentation a nettement baissé depuis le 13 décembre. Jean de Dieu est également accusé d'avoir détourné près de 10 millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Au Brésil, le gourou ultra populaire appelé \"Jean de Dieu\" médite en prison depuis le 13 décembre. Il vient d\'être inculpé pour quatre viols.
Au Brésil, le gourou ultra populaire appelé "Jean de Dieu" médite en prison depuis le 13 décembre. Il vient d'être inculpé pour quatre viols. (France 2)