Brésil : le juge qui a condamné Lula va devenir le ministre de la Justice de Jair Bolsonaro

Agé de 46 ans, Sergio Moro est devenu célèbre pour avoir piloté l'opération "Lavage express" qui a révélé le gigantesque réseau de corruption autour du groupe étatique Petrobras.

Le juge Sergio Moro, le 25 juillet 2018 à Sao Paulo (Brésil). 
Le juge Sergio Moro, le 25 juillet 2018 à Sao Paulo (Brésil).  (SUAMY BEYDOUN / AFP)

Le juge Sergio Moro, héraut de la lutte anticorruption au Brésil, a accepté, jeudi 1er novembre, de devenir le ministre de la Justice et de la Sécurité publique du président élu d'extrême droite, Jair Bolsonaro. Très populaire dans le pays, ce magistrat de 46 ans a notamment condamné l'ex-président Lula à de la prison pour corruption.

La perspective de mettre en œuvre de fortes mesures contre la corruption et le crime organisé (...) m'a amené à prendre cette décision.Sergio Morodans un communiqué

Sergio Moro constitue une prise de choix pour l'administration Bolsonaro, qui prendra ses fonctions en janvier. Il s'est fait connaître en tant que juge de première instance chargé de l'opération "Lavage express", une enquête tentaculaire qui a révélé un gigantesque réseau de corruption autour du groupe étatique Petrobras et auquel était lié de nombreux responsables politiques, dont l'ancien président Lula. 

Sur Twitter, Jair Bolsonaro a affirmé que le futur ministre aurait comme priorité "la lutte contre la corruption et le crime organisé, dans le respect de la Constitution et des lois". A Brasilia, Sergio Moro sera à la tête d'un "super ministère", qui comprendra également les compétences du ministère actuel de la Sécurité publique, créé en février dernier pour coordonner les différentes forces de police dans la lutte contre le crime organisé.