Cet article date de plus de six ans.

Boko Haram enlève une centaine d'hommes au Nigeria

Les islamistes nigérians de Boko Haram ont enlevé ces derniers jours des dizaines de jeunes hommes dans une région reculée du Nigeria.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Abubakar Shekau, le leader de Boko Haram dans une vidéo d'avril dernier © AP/SIPA)

Plusieurs dizaines de garçons et d'hommes ont été enlevés ces derniers jours par des membres présumés de Boko Haram dans un village isolé de la région de Borno, dans le nord-est du Nigeria.

Certains habitants de ce village de pêcheurs ont réussi à fuir jusqu'à la capitale régionale Maiduguri, et ont rapporté ce vendredi que certains des otages avaient été embarqués sur des bateaux qui ont traversé le lac Tchad. Selon ces mêmes témoins, les insurgés avaient tué plusieurs personnes dans des raids remontant à dimanche dernier, et incendié des habitations.

97 personnes disparues

"Ils n'ont laissé aucun homme ni aucun garçon, seulement les jeunes enfants, les filles et les femmes ", raconte Halima Adamu, une habitante du village qui a réussi à rejoindre Maiduguri. Selon elle, les insurgés auraient enlevé 97 jeunes hommes âgés de 15 à 30 ans.

C'est dans cette même région, bastion du mouvement islamiste, que les extrémistes avaient enlevé 200 lycéennes quatre mois plus tôt. Boko Haram, qui peine à recruter, multiplie les exactions depuis un an et a recours aux enlèvements pour renouveler ses effectifs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.