Cet article date de plus d'un an.

L'Union européenne interdit aux compagnies biélorusses l'accès à son espace aérien

Cette décision a été prise après que la Biélorussie a détourné, en mai, un appareil de Ryanair, invoquant une alerte à la bombe pour arrêter un opposant.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un avion de la compagnie nationale biélorusse Belavia à l'aéroport international de Minsk, le 4 juin 2021. (EYEPRESS NEWS / AFP)

La mesure entre en vigueur dès ce samedi. L'Union européenne a décidé, vendredi 4 juin, d'interdire l'accès à son espace aérien aux compagnies biélorusses, deux semaines après la décision de la Biélorussie de dérouter un avion transportant le journaliste dissident Roman Protassevitch. L'interdiction concerne en premier chef la compagnie nationale Belavia.

Mercredi, les compagnies européennes avaient déjà reçu consigne de ne plus survoler l'espace aérien de Biélorussie, pour des raisons de "sécurité""D'autres sanctions visant des entités et des personnes suivront rapidement", a prévenu le président du Conseil européen, Charles Michel, renouvelant un appel à "libérer tous les prisonniers politiques en Biélorussie".

Le 23 mai, la Biélorussie a détourné vers Minsk un appareil de Ryanair effectuant la liaison entre Athènes et Vilnius, invoquant une alerte à la bombe. Un opposant du régime d'Alexandre Loukachenko, Roman Protassevitch, se trouvait à bord et a été interpellé à l'atterrissage, ainsi que sa petite amie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Avion détourné en Biélorussie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.