Avant Oscar le chat, trois cas d'animaux martyrisés qui ont ému le web

Le chaton de cinq mois a survécu aux sévices qu'il a subis. Avant lui, d'autres animaux ont connu de pareilles cruautés, qui ont fait réagir les internautes.

Sur son compte Facebook, la SPA Marseille Provence donne des nouvelles d\'Oscar, un chat torturé qui a ému les internautes. 
Sur son compte Facebook, la SPA Marseille Provence donne des nouvelles d'Oscar, un chat torturé qui a ému les internautes.  (SPA MARSEILLE PROVENCE / FACEBOOK)

Tout est bien qui finit bien. Oscar le chat s'en sort avec quelques fractures. Le chaton de cinq mois a été projeté en l'air et contre un mur par un homme. Des images de ces actes, diffusées sur internet, ont suscité l'émotion de nombreux internautes. Le tortionnaire, visible dans plusieurs vidéos, est jugé pour "actes de cruauté" lundi 3 février.

Le cas d'Oscar n'est pas le seul à avoir provoqué une mobilisation sur les réseaux sociaux. En voici trois exemples. 

Le plus choquant

"C'est juste un chat", a réagi Mary Bale, une Britannique de 45 ans filmée en train de jeter un chat dans une poubelle, en 2010. L'animal, appelé Lola, est resté enfermé pendant près de 15 heures, mais retrouvé sain et sauf par ses propriétaires. 

Son geste, qu'elle a qualifié de "blague", a scandalisé de nombreux Britanniques. Une page Facebook appelant à "la mort pour Mary B." a été créée, raconte L'Express. Une autre demandant que la femme soit jetée dans une poubelle a attiré 4 000 fans. Selon le Daily Mail (en anglais), cette employée de banque a été condamnée à une amende de 250 livres (302 euros) et interdite de posséder ou garder un animal pendant cinq ans. 

Le plus cruel

Le geste d'une jeune fille habitant à Bugojno en Bosnie, lui aussi filmé, a choqué de nombreux internautes en 2010. Comme l'explique le Daily Telegraph (en anglais), les images la montrent en train de prendre par le cou des chiots et les jeter dans une rivière. D'après Le Post, la vidéo a été visionnée plus de 400 000 fois, et suscité là encore la colère de nombreuses personnes. Sur Facebook, une "chasse à l'homme" a été lancée, rassemblant plus de 3 000 membres. 

Le plus triste

En août 2013, un chien est retrouvé mort à Ajaccio (Corse-du-Sud). L'affaire a été relayée sur Facebook et racontée par le site Corse Net Infos. Selon les premières informations, l'animal aurait été attaché et traîné par une moto. Les associations de défense des animaux sont montées au créneau, dénonçant le martyre de la bête. Sur les réseaux sociaux, des appels ont été lancés pour retrouver son tortionnaire, raconte France 3 Corse dans cette vidéo. 

Quelques jours après la mobilisation sur les réseaux sociaux, un homme s'est présenté au commissariat, s'accusant d'être à l'origine de la mort de l'animal, baptisé Whisky, à la suite d'un accident de voiture. Présentée à la justice en décembre 2013, l'affaire, qui mobilise toujours les défenseurs des animaux, n'a toujours pas été tranchée, rappelle Corse Matin