Assassinat d'un scientifique iranien : les services secrets israéliens responsables ?

Mohsen Fakhrizadeh-Mahabadi, chef du département de la recherche nucléaire en Iran, a été assassiné vendredi 27 novembre. Téhéran soupçonne les services secrets israéliens et leurs alliés américains d'être à l'origine de cette attaque.

L'attaque s'est produite à Absard, à 80 km à l'est de Téhéran (Iran). Sur le pare-brise du véhicule, les impacts des balles qui ont tué le chauffeur sont encore bien visibles. Mais c'est son passager, Mohsen Fakhrizadeh-Mahabadi, qui était la cible du commando, vendredi 27 novembre. L'homme est considéré comme l'un des plus hauts responsables du programme nucléaire militaire iranien. Grièvement blessé, il est mort à l'hôpital.

L'Iran promet une réponse

L'assassinat n'a pas été revendiqué, mais pour les Iraniens, il n'y a aucun doute : il porte la marque de fabrique des services secrets israéliens et de leurs alliés américains. "Nos ennemis savent que nous ne pouvons ignorer un tel acte. Nous répondrons à ce crime de façon appropriée", a déclaré Hassan Rohani, président de la République islamique d'Iran. Au cours des treize dernières années, cinq autres scientifiques iraniens ont été assassinés. Tous travaillaient sur le programme nucléaire iranien. Mohsen Fakhrizadeh-Mahabadi se savait menacé. En avril 2018, Benyamin Netanyahou, le Premier ministre israélien, l'avait désigné nommément après la découverte par le Mossad de milliers de documents secrets iraniens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le scientifique Mohsen Fakhrizadeh lors d\'une réunion à Téhéran (Iran) le 23 janvier 2019.
Le scientifique Mohsen Fakhrizadeh lors d'une réunion à Téhéran (Iran) le 23 janvier 2019. (- / KHAMENEI.IR / AFP)