VIDEO. Aux Philippines, des centaines d'étudiants défient le controversé président Rodrigo Duterte

Des centaines de jeunes ont manifesté vendredi contre les méthodes musclées du président.

APTN

Sa dernière outrance a été de se comparer à Adolf Hitler. Rodrigo Duterte, le controversé président philippin, est contesté par des étudiants. Des centaines d'entre eux ont manifesté, vendredi 30 septembre, devant l'université Saint-Paul de Manille, contre les méthodes du président.

"Arrêtons les tueries", "Stop à l'impunité", "On ne vit qu'une seule fois," peut-on lire sur les pancartes, des slogans destinés à Rodrigo Duterte qui a affirmé qu'il serait "heureux" d'exterminer trois millions de toxicomanes et dealers dans son pays.

L'homme de 71 ans, élu en mai président de la République avec 39% des voix, a mené une guerre sans relâche contre la drogue et la délinquance. Il appelle ainsi publiquement au meurtre de trafiquants et promettait, déjà en 2012, une récompense de 4 millions de pesos (76 260 euros) à quiconque lui apporterait la tête d'un chef de gang. Sa campagne contre le trafic de drogue a causé la mort d'environ 3 100 personnes depuis sa prestation de serment le 30 juin dernier.

Des étudiants manifestent contre les tueries aux Philippines, Manille, le 30 septembre 2016
Des étudiants manifestent contre les tueries aux Philippines, Manille, le 30 septembre 2016 (CZAR DANCEL / REUTERS)