Cet article date de plus de trois ans.

Thaïlande : musicien de rue, le choix des aveugles

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Thaïlande : musicien de rue, le choix des aveugles
France info
Article rédigé par
France Télévisions

Dans les rues thaïlandaises, les musiciens de rue sont majoritairement des aveugles ou des malvoyants. Difficile pour eux de trouver une autre activité dans le pays.

En Thaïlande, 90% des musiciens de rue sont des aveugles ou des malvoyants. Dans le pays, le handicap est souvent considéré comme lié au karma, comme le résultat de mauvaises actions au cours des vies passées. Mais donner de l'argent à ces chanteurs aveugles ou malvoyants est vu comme une bonne action qui porte bonne chance au généreux donateur.

Peu d'emplois pour les handicapés

Les handicapés sont peu insérés dans le monde du travail en Thaïlande. "Il n'y a pas beaucoup d'emplois pour les aveugles, explique Yupin Boonchuen, chanteuse malvoyante il y a deux ou trois emplois que l'on peut faire, comme vendre des billets de loterie, chanter ou donner des massages." Depuis 2016, le statut d'artiste des chanteurs de rue est reconnu par le ministère des Affaires sociales. Mais pour accéder à ce statut, il faut au préalable passer une audition.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.