Prise d'otages à Sydney : des internautes répondent à l'islamophobie sur Twitter

En Australie, une internaute a lancé le hashtag #illridewithyou après que des propos antimusulmans ont été tenus sur le web pendant la prise d'otages à Sydney.

Capture d\'écran de Twitter affichant les résultats du hashtag #illridewithyou, qui a émergé sur les réseaux sociaux lors de la prise d\'otage en cours à Sydney (Australie), le 15 décembre 2014.
Capture d'écran de Twitter affichant les résultats du hashtag #illridewithyou, qui a émergé sur les réseaux sociaux lors de la prise d'otage en cours à Sydney (Australie), le 15 décembre 2014. (TWITTER)

Des propos antimusulmans ont émergé sur les réseaux sociaux, lundi 15 décembre, pendant la prise d'otages en cours à Sydney (Australie). Si les revendications du forcené sont obscures, une chose est certaine : il a affiché un drapeau noir sur la vitrine du café faisant craindre une attaque du groupe Etat islamique. Pour répondre aux menaces alors prononcées à l'encontre des personnes de confession musulmane, une internaute a ainsi lancé sur Twitter le mot-dièse#illridewithyou. Un hashtag que l'on peut traduire par "Je voyagerai avec vous".

"Si vous prenez régulièrement le bus numéro 373 entre Coogee et Martin Place, portez des signes religieux et ne vous sentez pas en sécurité : je voyagerais avec vous", a écrit Sir Tessa, la première à utiliser cette expression.

L'initiative a rapidement été reprise jusqu'à devenir l'un des mots-clés les plus utilisés sur l'ensemble de la planète, comme l'a signalé la BBC.

Les messages avec le fameux hashtag se bousculent. Certains remercient les internautes de protéger des membres de leur famille.

D'autres se félicitent de ce mouvement contre le racisme et soulignent que Sydney est une ville cosmopolite.