Tsunami en Indonésie : le pays a besoin d'aide en urgence

Dépassée par la situation, l'Indonésie fait appel à l'aide humanitaire internationale. Sur place, Nicolas Bertrand fait le point.

FRANCE 3

En duplex de Palu (Indonésie), le journaliste Nicolas Bertrand fait le point sur la situation après le séisme de vendredi 28 septembre. Un tsunami a suivi la catastrophe, provoquant de nombreux dégâts. Le dernier bilan fait état de 844 morts. "Ce qui est le plus marquant aujourd'hui à Palu, c'est l'absence presque totale de secouristes. Nous avons croisé à peine une douzaine d'entre eux, alors que la ville est presque complètement en ruines", rapporte le journaliste.

"C'est comme si la population était livrée à elle-même"

Dans la zone côtière, "plus aucun bâtiment ne tient debout. Il y a des centaines, des milliers de personnes qui déambulent, qui fouillent les décombres, mais qui sont la plupart du temps juste assises, le regard perdu", poursuit Nicolas Bertrand. "En revanche, pas de forces de l'ordre, pas de soldats, pas de policiers. Trois jours après la catastrophe, c'est comme si la population était livrée à elle-même". L'aéroport de Palu a rouvert lundi 1er octobre pour que les secours puissent arriver.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'une des urgences est de distribuer de l\'eau potable, après le séisme et le tsunami qui ont ravagé l\'île de Célèbes.
L'une des urgences est de distribuer de l'eau potable, après le séisme et le tsunami qui ont ravagé l'île de Célèbes. (JEWEL SAMAD / AFP)