Tsunami en Indonésie : le bilan est dramatique

En Indonésie, plus de 800 personnes ont perdu la vie après le séisme et le tsunami survenus vendredi 28 septembre. Une course contre la montre est engagée sur l'île de Célèbes, frappée de plein fouet par le cataclysme.

France 3

Voici de qui reste de Palu (Indonésie), 350 000 habitants, après le séisme de magnitude 7,5 et le passage du tsunami, survenus vendredi 28 septembre : les maisons traditionnelles en toits de tôle sont en miettes sur des kilomètres à la ronde. Même cet hôtel, l'un des plus moderne, n'a pas résisté. Les huit étages de béton se sont empilés les uns sur les autres, emprisonnant une soixantaine de clients. Depuis, c'est la course contre la montre pour extraire les survivants.

Les supermarchés pris d'assaut sous l'œil de la police

Dans la morgue improvisée, le macabre va-et-vient se poursuit. Au milieu des sacs mortuaires, des habitants tentent de retrouver des proches. Cet homme a survécu par miracle. Emporté par la vague, il s'en est sorti, mais sa femme a disparu. D'autres ont perdu tout espoir. Dans le chaos ambiant, se nourrir est devenu une priorité. Les supermarchés sont pris d'assaut sous l'œil impuissant des policiers. Ils ont reçu l'ordre de ne pas intervenir tant qu'une aide massive ne pourra pas être organisée. Dans ce paysage de désolation, Palu continue à compter ses morts, plus de 830. Des milliers de personnes sont portées disparues, parmi lesquels trois Français, dont les autorités indonésiennes n'ont toujours pas de nouvelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une carcasse de voiture sur la plage de Palu, sur l\'île de Sulawesi, le 29 septembre. Un séisme et un tsunami ont ravagés cette région d\'Indonésie, vendredi 28 septembre.
Une carcasse de voiture sur la plage de Palu, sur l'île de Sulawesi, le 29 septembre. Un séisme et un tsunami ont ravagés cette région d'Indonésie, vendredi 28 septembre. (BAY ISMOYO / AFP)