Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Après le tremblement de terre à Katmandou, des victimes et un champ de gravats

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
S. PEREZ / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Après le tremblement de terre qui a secoué le Népal, la ville de Katmandou a été durement frappée, samedi 25 avril.

Tandis que des dizaines de corps sans vie sont extraits des décombres, le centre-ville de Katmandou (Népal) n'est plus que poussière et gravats, samedi 25 avril. Le tremblement de terre a duré entre trente secondes et deux minutes, selon les témoins. Son épicentre est localisé à 80 km au nord-ouest de la capitale et les secousses ont été ressenties jusqu'en Inde, à New Delhi.

>> Les dernières informations sur la situation à Katmandou dans notre direct

Les hôpitaux de Katmandou sont débordés

De nombreux monuments historiques se sont effondrés, comme une tour édifiée au XIXe siècle, haute de 50 mètres. La place Durbar – classée au patrimoine mondial de l'humanité , est méconnaissable. Les centaines de blessés sont soignés à même le sol et les hôpitaux sont débordés. Désormais sans abri, des centaines de personnes vont passer la nuit dehors, dans la peur de nouvelles répliques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.