DIRECT. Séisme au Népal : au moins six Français ont été blessés

Le Quai d'Orsay est toujours à la recherche de 669 personnes dont il n'a pas de nouvelle. 

Secours et habitants tentent d\'évacuer les corps des victimes du séisme qui a frappé le Népal, à Bhadgaon, dans la vallée de Kathmandou, dimanche 26 avril 2015. 
Secours et habitants tentent d'évacuer les corps des victimes du séisme qui a frappé le Népal, à Bhadgaon, dans la vallée de Kathmandou, dimanche 26 avril 2015.  (NIRANJAN SHRESTHA / AP / SIPA )
Ce qu'il faut savoir

Le Népal est dans l'urgence, dimanche 26 avril, au lendemain du séisme le plus meurtrier qu'ait connu le pays depuis 80 ans. Une course contre la montre est engagée pour tenter de retrouver d'éventuels survivants sous les décombres, notamment dans la capitale, Katmandou.

Au moins six Français blessés: Selon Romain Nadal, porte-parole du ministère des Affaire étrangères, six Français ont été blessés dans le séisme. Le ministère est toujours à la recherche de 669 personnes. 

Le bilan : Selon le centre national des opérations d'urgence népalais, le tremblement de terre de magnitude 7,8 a fait 2 430 morts et plus de 6 000 blessés au Népal même - le plus meurtrier depuis 80 ans - selon un bilan encore provisoire dimanche soir. En Inde, les autorités ont fait état de 57 morts, en majorité dans l'Etat oriental du Bihar. Dix-sept personnes ont trouvé la mort au Tibet, selon la presse officielle chinoise. Le tremblement de terre a aussi touché le Bangladesh. Ce bilan est susceptible de grimper et les agences humanitaires sur place ont toujours le plus grand mal à évaluer l'ampleur des destructions et des besoins.

L'aide internationale, venue des organisations humanitaires et de nombreux pays, s'organise et des équipes d'urgence ont d'ores et déjà été dépêchées sur place.

Dans le massif de l'Everest, la neige a nui dans un premier temps aux efforts des secouristes pour venir en aide aux alpinistes ayant survécu à la puissante avalanche déclenchée par le séisme. Les hélicoptères ont pu commencer à atterrir dimanche sur le camp de base.

 Une violente réplique de magnitude 6,7 a secoué dimanche le Népal. Cette dernière secousse a frappé une zone située au nord-ouest de Katmandou, non loin de la frontière chinoise, à une profondeur de 10 km, précise l'Institut américain de géophysique. Elle a été ressentie jusqu'au mont Everest, où elle a déclenché de nouvelles avalanches, selon des alpinistes sur place.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #NEPAL

22h43 : Un vidéaste amateur a pu filmer la terrible avalanche qui a touché le camp de base de l'Everest après le séisme. Les images sont impressionnantes. "Le sol tremble", entend-on, quelques secondes avant de voir déferler une montagne de neige.



21h54 : J'ai eu des infos rassurantes de Timuré ce jour car nous avons un groupe de l'association Solhimal qui est en voyage là bas. Une personne du groupe a pu être jointe par tél et assure que tout va bien et qu'ils n'ont pas conscience des dégats dans la vallée

21h54 : Dorian et Julia sont partis en trek depuis jeudi dans le langtang, ils étaient avec un groupe trinetra adventure dont on a aucune nouvelle, si quelqu'un a des nouvelles d'un groupe là-bas qu'il me contacte ici, je suis très inquiète au fil des heures qui passent...

21h53 : Encore des messages de familles inquiètes pour leurs proches dont ils sont sans nouvelles. Mais délivre des informations rassurantes en provenance de Timuré, au nord de Katmandou.

21h29 : A Katmandou, les survivants sont extraits des décombres avec d'infinies précautions, sous les applaudissements. Les secours sont engagés dans une course contre la montre, puisque des dizaines de personnes pourraient toujours être bloquées sous les amas de tôles et de briques.

S. PEREZ / FRANCE 2

21h18 : ma soeur et mon beau frere sont normalement à timuré mais pas de nouvelle ils sont français et s'appellent RENE ET MARTINE FORQUE

21h18 : Nous n'avons pas de nouvelles de notre fils, Matthias Fargeas qui se trouvait, on pense, vers phakding ou surkhet direction Jiri.

21h18 : Le Quai d'Orsay reste sans nouvelles de 669 Français au Népal, indique le journaliste de France 2 Guillaume Daret sur Twitter. Parmi eux, se trouvent sans doute plusieurs proches d'internautes de francetv info qui continuent à nous envoyer des messages.

21h03 : La vie et la mort réunies sur une même image. Dans l'ouest de Katmandou, un photographe de l'AFP a saisi ce cliché poignant. Des secours s'activent pour sortir un homme des décombres. Il a passé 18 heures au contact d'un autre homme, qui, lui, est mort. L'histoire de cette photo est à lire dans Time (en anglais).



(PRAKASH MATHEMA / AFP GETTY IMAGES)

20h29 : Dans le cœur historique de Katmandou, au Népal, des temples et statues édifiées entre les 12e et 18e siècles ne sont plus que des tas de gravats. Zoom sur ces trésors d'architecture et d'histoire détruits par le séisme.



(NAVESH CHITRAKAR / REUTERS )

20h13 : Plus de 1 000 français ont été localisés par les services du Quai d'Orsay, mais on est toujours sans nouvelle de plusieurs centaines d'autres, indique le journaliste de France 2 Guillaume Daret, en direct de la cellule de crise du ministère. Le numéro à composer est le 01 43 17 56 46.

19h44 : Nous sommes toujours sans nouvelles de notre fils Pierre Hugues Vandevivere qui faisait un road trip en moto dans les environs de Pokhara, la derniere trace de Pierre Hugues date de vendredi 24 avril vers 11.45. Si vous avez un contact avec lui merci de nous prévenir au mail suivant vnepal2015[at]gmail.com. Voici sa photo.

19h43 : Mon père et sa compagne étaient partis en trekking dans l'Everest depuis 15 jours. Je suis très inquiète par la situation catastrophique et espère qu'ils sont sains et saufs.

19h42 : Vous êtes toujours nombreux à vous inquiéter de ne pas avoir de nouvelles de vos proches au Népal. Voici quelques-uns de vos commentaires.

18h35 : La nuit est tombée à Katmandou, où des orages s'abattent et viennent compliquer les conditions de vie précaires des sinistrés du séisme. Voici quelques images postées sur Twitter.

17h57 : Nous n'avons pas eu notre fille directement au téléphone, mais, l'agence sur place à Kathmandu lui a parlé. Elle va bien.

17h56 : Le ministère des Affaires étrangères ne nous donne aucune nouvelle quant au rapatriement. Nos proches sont à Pokhara sains et saufs, mais nous n'avons aucune consigne quant à la marche à suivre.

17h56 : Vous êtes encore nombreux à vous inquiéter de ne pas avoir de nouvelles de vos proches ou, au contraire, à avoir pu obtenir quelques informations rassurantes. N'hésitez pas, comme indiqué précédemment, à nous laisser vos coordonnées si vous acceptez de témoigner au micro de France 2.

17h14 : Après le séisme et les avalanches, les rescapés témoignent. Bloqué à 5 200 mètre d'altitude, Ara Khatchadourian, alpiniste français, fait part de la situation sur place à France 2 : "J'ai ressenti une grosse secousse il y a exactement une heure sur le camp de base. Il y a eu des chutes de rochers. Il neige depuis cinq heures".



16h56 : De rares vols semblent atterrir ou décoller de l'aéroport de Katmandou, comme le signale ce tableau d'information, qui reste bien mystérieux quant au sort réservé aux autres vols. L'équipe de France 2 qui devait y atterrir a dû rebrousser chemin vers Abu Dhabi, comme le tweete le journaliste Hugo Clément.

16h53 : Y a t il du nouveau du côté de l'aéroport ?? Est-ce que des vols au départ de Katmandou sont maintenus ?

16h38 : Vous êtes nombreux à nous faire part de votre inquiétude concernant des proches se trouvant actuellement au Népal. La rédaction de France 2 cherche à contacter des familles. Si vous êtes d'accord pour témoigner, laissez-nous vos coordonnées dans les commentaires, elles ne seront bien sûr pas publiées.

16h17 : Dix-sept corps ont été retrouvés à proximité de l'Everest après le séisme au Népal, et au moins 61 personnes ont été blessées par l'avalanche. Voici un diaporama qui témoigne de la violence du choc sur le toit du monde.



(ROBERTO SCHMIDT / AFP)

15h56 : Le village de Kyirong (sud Tibet, près de la frontière népalaise) a été sérieusement touché. La plupart des maisons effondrées, pour l'instant pas de victimes. L'armée chinoise apporte les secours nécessaires. Tous les habitants sont à l'extérieur de leur maison, dans les champs avoisinants, craignant les autres répliques... C'est le chaos et la peur...

15h56 : Ma soeur est à Nagarkot, elle parvient à envoyer un SMS par jour. On sait qu'elle n'a rien et qu'elle dort abritée dans une serre chez la famille qui l'accueille. Par contre nous on arrive pas à la joindre.

15h56 : Dans les commentaires, vous continuez à nous donner des nouvelles de la situation sur place.

15h48 : Des villages proches de l'épicentre ont été complètement rasés, comme le montre cette photo aérienne relayée par un journaliste du Washington Post. Pendant ce temps, plusieurs journalistes font état de problèmes de sécurité dans les villes, où certaines denrées se font rares.

15h19 : La Fondation de France lance un appel aux dons, afin de venir en aide aux victimes et d'œuvrer, dans un second temps, à la reconstruction du pays. Vous pouvez adresser un chèque à "Fondation de France - Solidarité Philippines - BP 22 - 75008 PARIS" ou faire un don en ligne ici.

15h14 : Le soleil s'est couché au-dessus du Népal, où des centaines de milliers d'habitants s'apprêtent à passer une seconde nuit dehors, loin des bâtiments fragilisés. A noter qu'aucune réplique de magnitude supérieure à 2,5 n'a été enregistrée sur place depuis près de cinq heures.

14h43 : Bon courage à tous les internautes qui ici expriment leur inquiétude par rapport au manque de nouvelles de leurs proches au Népal. Je pense bien à vous, et j'espère que vous aurez rapidement des nouvelles.

14h46 : @Jay @Samuel : Je vous invite à vous tourner vers la cellule de crise du ministère des Affaires étrangères, joignable au 01 43 17 56 46. 700 Français ont déjà pu être localisés, 600 autres doivent encore être contactés, indique le ministère à France 2.

14h42 : Ma soeur CAROLINE SARRAZIN et mon beau frère DAVID COSTA seraient en trek au parc du langtang et aucune nouvelle pour l'instant. J'ai des informations à prendre avec beaucoup de précaution, nous avons pu joindre une personne en Chine qui aurait eu des nouvelles de son frère au langtang, évacué, qui lui aurait dit qu'il n'y aurait pas de blessé à rapporter, et des hélicoptères seraient en train d'évacuer les groupes de trekkers. Je n'ai aucun moyen de confirmer ces informations mais nous gardons espoir.

14h42 : Nous n'avons pas de nouvelle d'un de nos proche Benoit Lagneau. Pouvez-vous nous aider ?

14h38 : Des novices bouddhistes du monastère de Bodhgaya Tergar adressent des prières aux victimes du séisme qui a fait plus de 2 100 morts. A Katmandou, les habitants continuent de prendre la mesure des dégâts.





(STRDEL - PRAKASH MATHEMA / AFP)

13h55 : je viens d' avoir des nouvelles (what's app) de ma fille en sécurité dans l'école française près ambassade. nous pouvons enfin souffler un peu...

13h55 : Dans les commentaires, vous continuez à nous donner des nouvelles de vos proches sur place. A noter que l'ambassade de France à Katmandou n'a pas été épargnée par les secousses.