Le quotidien des réfugiés Rohingyas dans un camp au Bangladesh

Fuyant la Birmanie, plus de 600 000 réfugiés Rohingyas se sont rendus au Bangladesh depuis le 25 août dernier. Ils vivent aujourd'hui dans le dénuement et l'insalubrité. 

Brut.

Victimes en Birmanie de viols, d’homicides et de pressions policières de la part des forces de sécurité, les Rohingyas (qui forment la moitié de la population) fuient en masse vers le Bangladesh. Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme a parlé en septembre de « nettoyage ethnique ».

Des camps de fortune au Bangladesh

Les réfugiés Rohingyas vivent aujourd'hui dans plusieurs camps au Bangladesh, dont celui d'Unchinprang qu'ont pu filmer les équipes d'Handicap International. Insalubrité, manque d’eau potable, terres de culture contaminées et risque de glissement de terrain : les conditions de vie sont extrêmement difficiles, notamment pour les plus fragiles d'entre eux.

Plus de 360 000 enfants dont 40 000 bébés, et 50 000 femmes enceintes doivent ainsi cohabiter dans ces camps de fortune.

Le quotidien des réfugiés Rohingyas dans un camp au Bangladesh
Le quotidien des réfugiés Rohingyas dans un camp au Bangladesh (Brut.)