Lopburi, la ville des singes

Dans cette ville de Thaïlande, humains et singes cohabitent. Des milliers de macaques peuplent les rues.

FRANCE 2

Ce n'est pas encore comme dans La planète des singes, mais la ville de Lopburi en Thaïlande est ce qui s'en rapproche le plus. Ici, les singes cohabitent avec les humains. Sur les panneaux, il est écrit que l'on pénètre dans la "Monkey zone", soit le "territoire des singes". Ces animaux ont depuis longtemps migré au-delà de leur temple.

Ils seraient près de 5 000 rien que dans le centre. Les touristes viennent nombreux et il ne faut pas craindre les contacts. "Au premier abord, c'est plutôt inquiétant. Après, on voit qu'ils ne sont pas agressifs", confie un Français à France 2.

Leur population augmente

S'ils semblent innocents, ces macaques restent chapardeurs. Ils sont attirés par ce qui brille. Chacun doit faire attention à ses biens. Les habitants, eux, semblent fatigués. Les commerces ferment face à des singes toujours plus nombreux. Leur population augmente de 10% chaque année, faute de stérilisation. L'ancien cinéma de la ville appartient désormais aux macaques. Des centaines y vivent, comme un nouveau clin d'oeil à La planète des singes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bébé macaque se nourrit de fruits lors du banquet annuel au temple Prang Sam Yot à Lopburi (Thaïlande), le 27 novembre 2011.
Un bébé macaque se nourrit de fruits lors du banquet annuel au temple Prang Sam Yot à Lopburi (Thaïlande), le 27 novembre 2011. (DAMIR SAGOLJ / REUTERS)