Cet article date de plus de sept ans.

La communauté internationale au secours du Vanuatu

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'archipel, dévasté par le cyclone Pam, a besoin d'aide. L'Australie et la France ont réagi en envoyant des vivres, alors que le bilan humain ne peut encore être établi. France 2 fait le point.

Le Vanuatu peine encore à réaliser l'ampleur de la catastrophe, ce 15 mars. Près de 48 heures après le passage de Pam, les stigmates du cyclone sont béantes, autant dans le paysage que dans les esprits.

Impuissants, les habitants ont subi l'un des pires cyclones du Pacifique. Le vent a soufflé à plus de 300 km/h, coupant les télécommunications et dévastant tout sur son passage. Dans la capitale Port-Vila, 90% des habitations seraient endommagées.

"Jamais vu un cyclone d'une telle violence"

Les Vanuatais sont meurtris. Beaucoup ont tout perdu et certains sont même surpris d'être encore en vie. "Je n'ai jamais vu un cyclone d'une telle violence", confie un homme.

Faute de moyens de communication, le bilan humain est toujours impossible à établir. L'armée australienne a apporté l'aide de première urgence au Vanuatu. Des militaires français sont partis depuis la Nouvelle-Calédonie à bord d'un avion chargé de vivres, d'eau et de kits de secours.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.