La Chine devient le deuxième vignoble mondial

Selon une enquête publiée lundi 27 avril par l'Organisation internationale du vin (OIV), la Chine est devenue le deuxième vignoble mondial, derrière l'Espagne et devant la France.

France 2

La Chine a amorcé la conquête du marché du vin au début des années 2000. À l'époque, le vignoble chinois ne représentait que 4% des vignes mondiales. Il compte aujourd'hui 11% des surfaces plantées, selon le rapport de l'Organisation internationale du vin, comme l'explique Nabia Makhloufi, de France 2. La Chine dépasse donc la France en taille de vignobles seulement, car l'Hexagone reste le premier producteur mondial, selon l'OIV.

L'Europe continue de réduire ses surfaces

Si la tendance s'est inversée, c'est parce que l'Europe continue de réduire ses surfaces. Elles représentent aujourd'hui à peine 3 millions d'hectares, alors qu'en Chine et en Amérique du Sud, les vignobles continuent de croître. À présent, Pékin espère attirer plus d'investisseurs et, pourquoi pas, transformer son nectar en or.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un arrêté préfectoral impose le traitement de \"l\'ensemble des vignobles de la Côte d\'Or\".
Un arrêté préfectoral impose le traitement de "l'ensemble des vignobles de la Côte d'Or". (GERAULT GREGORY / AFP)