Japon : deux membres d'un groupe pop vedette attaquées à la scie

Les deux jeunes femmes ont été hospitalisées pour diverses blessures aux mains, aux bras et à la tête.

Rina Kawaei, une des membres du groupe de pop japonais AKB48, le 8 juin 2013 à Yokohama (Japon). 
Rina Kawaei, une des membres du groupe de pop japonais AKB48, le 8 juin 2013 à Yokohama (Japon).  (TOSHIFUMI KITAMURA / AFP)

Elles ont été attaquées avec une scie. Deux membres du célèbre groupe féminin japonais de pop AKB48 ont été blessées, dimanche 25 mai, par un homme, lors d'une rencontre avec des fans du groupe, a annoncé la police. 

Satoru Umeta, un chômeur de 24 ans, a été arrêté après avoir agressé Rina Kawaei, 19 ans, et Anna Iriyama, 18 ans. Elles ont été hospitalisées pour diverses blessures aux mains, aux bras et à la tête, selon des médias locaux et la police.

Le groupe vedette AKB48 avait fait parler de lui le 31 janvier 2013. Minami Minegishi, 20 ans, l'une des chanteuses, était apparue dans une vidéo publiée sur internet, le crâne rasé, car elle avait passé la nuit avec un jeune homme deux semaines plus tôt. Or, les membres de AKB48, qui ont des millions de fans au Japon, sont soumises à une règle stricte : ne pas avoir de rapports sexuels. Ce diktat est censé préserver une image de pureté.