"Je pensais qu’il y aurait du monde" : les cérémonies après le couronnement de Rama X ne suscitent pas d'enthousiasme en Thaïlande

Le nouveau monarque a été couronné samedi, il doit défiler ce dimanche autour de son palais pour saluer la foule. 

Le roi Rama X dans les rues de Bangkok samedi 4 mai. 
Le roi Rama X dans les rues de Bangkok samedi 4 mai.  (PUBLIC RELATIONS DEPARTMENT / HANDOUT / MAXPPP)

Après le couronnement du roi Rama X samedi 4 mai, les cérémonies se poursuivent ce dimanche en Thaïlande. Le nouveau monarque, sur le trône depuis deux ans, a remplacé son père, Rama IX, décédé en 2016 après un règne de plus de 70 ans. L'ancien roi était vénéré par les Thaïlandais, ce qui n’est pas encore le cas de son fils, qui a toujours préféré vivre en Europe et s’est fait remarquer avec ses tenues très décontractées, ses tatouages et ses maîtresses. 

La foule n'est pas au rendez-vous 

Si les cérémonies sont très fastueuses, elles ne semblent pas déplacer les foules. Au moment où le roi s'exprime et prononce le Oum devant des bouddhistes en tenue traditionnelle, il n'y a pas beaucoup de monde autour du palais royal. Malgré de nombreux écrans autour de l'enceinte, on trouve essentiellement des officiels. Tout est calme au point où l’on est surpris devant l’un des portails de voir des thaïlandais qui se mettent à crier, hurler et pleurer même : "Longue vie au roi". 

Cette scène est surprenante tant le rendez-vous des Thaïlandais avec leur monarque ne semble pas avoir été honoré. Il y a peu de ferveur, pourtant les importants moyens déployés pour accueillir les admirateurs laissaient supposer l’inverse. Devant le palais, une expatriée australienne qui vit à Bangkok a tenu à venir. "Je regardais le couronnement à la télévision puis j’ai décidé de voir en vrai", mais une fois sur place, elle s'étonne de ce manque d'enthousiasme. 

Je pensais qu’il y aurait du monde mais je dois dire que c’est très calmeUne australienne expatriée à Bangkokà franceinfo

Il faut dire que ce roi n’est pas vraiment connu en Thaïlande, ou alors pour ses frasques en Bavière où il réside la plupart du temps. Il est difficile de demander aux personnes présentes sur place si c'est pour cette raison que les Thaïlandais semblent si distants. La seule réponse sera un silence pour les étrangers. La question ne pourra être même pas être posée à des Thaïlandais, trop dangereux pour eux de commenter alors que toute diffamation ou critique envers la monarchie est sévèrement punie. 

Ce dimanche, le roi effectuera un long parcours autour du palais porté sur le palanquin royal pour saluer la foule. Si elle est cette fois au rendez-vous. Mais samedi, les rues de Bangkok étaient étonnement vides. Les habitants de la capitale ont semble-t-il préféré partir se mettre au vert pour le week-end.

Le reportage de Thibaut Cavaillès à Bangkok
--'--
--'--