Sous-marins australiens : la France attend toujours des explications

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Sous-marins australiens : la France attend toujours des explications
France 2
Article rédigé par
N. Fleury, C. Krauskopff-Wolff - France 2
France Télévisions

Paris a critiqué une nouvelle fois les États-Unis à la suite du revirement de Canberra, qui a annulé un contrat de sous-marins passé avec Naval Group. 

À peine arrivé sur le sol américain, Jean-Yves Le Drian a souhaité faire entendre sa colère. Depuis New York (États-Unis), le ministre français des Affaires étrangères a martelé sa déception vis-à-vis de Washington. "Ce qui compte maintenant c’est la question de la rupture de confiance entre partenaires. Une alliance, cela veut dire la transparence, la prévisibilité, l’explication", a confié Jean-Yves Le Drian. 

Soutien de l’UE 

En cause, toujours le contrat de sous-marins rompu brutalement par l’Australie au profit des États-Unis et du Royaume-Uni. La France compte dénoncer cette volte-face lors de l’assemblée générale de l’ONU. Quant aux Européens, ils ont fini par apporter leur soutien à Paris. 

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des sous-marins australiens

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.