Différends post-Brexit : la "crédibilité" du Royaume-Uni est en jeu, estime Emmanuel Macron

Le président français enjoint, dans une interview publiée vendredi, les Britanniques à "respecter la parole qui a été donnée".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron lors d'une cérémonie au musée du Quai Branly à Paris, le 27 octobre 2021. (MICHEL EULER / POOL / AFP)

Paris décoche une nouvelle flèche visant Londres. Emmanuel Macron a estimé que la "crédibilité" du Royaume-Uni était en jeu dans les différends post-Brexit sur les licences de pêche et le protocole nord-irlandais, dans une interview au Financial Times (en anglais) publiée dans le soirée du vendredi 29 octobre. 

"Ne vous y méprenez pas, ça ne concerne pas que les Européens mais tous leurs partenaires, a commencé par déclarer le chef de l'Etat. Car quand vous passez des années à négocier un traité et que, quelques mois plus tard vous faites l'opposé de ce qui a été décidé sur les aspects qui vous conviennent le moins, ce n'est pas une grande preuve de votre crédibilité", a-t-il poursuivi au journal.

Alors que les menaces de représailles fusent de chaque côté de la Manche autour de licences de pêches dans les eaux britanniques, que Paris reproche à Londres de ne pas accorder en nombre suffisant, Emmanuel Macron et Boris Johnson doivent s'entretenir ce week-end à Rome en marge du G20. Le président français a assuré qu'il n'y avait eu ni "provocation" ni "tension" sur la question des droits de pêche, mais "nous devons nous respecter" mutuellement et "respecter la parole qui a été donnée".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des sous-marins australiens

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.