VIDEO. Disparition d'un avion de Malaysia Airlines : un dispositif de recherche impressionnant

Quarante bateaux et 22 avions et hélicoptères participent aux recherches du vol MH370 porté disparu en mer de Chine, selon l'armée malaisienne. 

FRANCE 2

Avarie mécanique, erreur humaine, attentat : les hypothèses ne manquent pas pour tenter d'expliquer la disparition du Boeing 777 de Malaysia Airlines, samedi, peu après son départ de Kuala Lumpur à destination de Pékin. Mais dimanche 9 mars, l'avion et ses 239 occupants sont toujours introuvables. Et un impressionnant dispositif de recherche est déployé.

D'après les radars, l'avion a peut-être rebroussé chemin

Quarante bateaux et 22 avions et hélicoptères participent aux recherches, a dit l'armée malaisienne. Des navires de la marine vietnamienne patrouillent dans les eaux du golfe de Thaïlande à la recherche de débris. La Chine et les Philippines ont aussi déployé des navires. Les Etats-Unis, les Philippines et Singapour ont envoyé des avions militaires participer aux recherches. Paris a également proposé son aide.

Le dernier contact avec le vol MH370 a eu lieu à 120 milles nautiques au large de Kota Bharu, sur la côte orientale de la Malaisie continentale, près du golfe de Thaïlande, selon Malaysia Airlines. Mais le chef de l'armée de l'air malaisienne a contribué dimanche à épaissir le mystère en déclarant que, selon les enregistrements radars, l'avion pourrait avoir fait demi-tour avant de disparaître et que la zone de recherche avait été élargie à la côte occidentale de la Malaisie.

Un avion de l\'armée de l\'air vietnamienne recherche le Boeing de la Malaysia Airlines porté disparu, le 9 mars 2014 au-dessus de la mer de Chine.
Un avion de l'armée de l'air vietnamienne recherche le Boeing de la Malaysia Airlines porté disparu, le 9 mars 2014 au-dessus de la mer de Chine. (HOANG DINH NAM / AFP)