DIRECT. Avion disparu : les enquêteurs evoquent la thèse d'une désintégration en vol

Les autorités malaisiennes ont ouvert une enquête pour terrorisme après la disparition mystérieuse d'un Boeing reliant Kuala Lampur à Pékin, samedi. 

Un militaire malaisien scrute l\'océan au large du Vietnam où tout contact a été perdu avec le vol MH-370 de la Malaysia Airlines, le 9 mars 2014.
Un militaire malaisien scrute l'océan au large du Vietnam où tout contact a été perdu avec le vol MH-370 de la Malaysia Airlines, le 9 mars 2014. (MALAYSIAN MARITIME ENFORCEMENT / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Alors que les opérations de recherche maritimes et aériennes n'ont pour l'instant pas permis de localiser l'appareil, Malaysia Airlines a annoncé, dimanche 9 mars, "craindre le pire". Un avion de sa flotte a disparu des écrans radars, samedi 8, une heure après son décollage de Kuala Lampur. Il transportait 239 personnes dont quatre Français et deux mystérieux passagers voyageant avec des passeports volés.

La piste d'un désintégration de l'appareil en vol est évoquée. Une source proche des enquêteurs a indiqué qu'ils envisageaient la possibilité que l'avion se soit désintégré en plein vol. "Le fait que nous ne retrouvions toujours pas de débris tend à indiquer que l'appareil s'est désintégré aux environs de 35 000 pieds", a dit cette source en malaysie.

Par ailleurs, la marine vietnamienne a retrouvé un objet qui pourrait appartenir au boeing de malaysia airline, selon l'aviation civile vietnamienne.

 

Une enquête ouverte pour terrorisme. Le gouvernement malaisien étudie la piste terroriste et a ouvert une enquête sur quatre personnes suspectes à bord du vol, dont deux voyageant avec des passeports européens volés. Selon CNN (lien en anglais), ils auraient acheté leurs billets ensemble. De son côté Interpol s'est dit "inquiet" de constater que la base de données sur les passeports volés n'ait pas été consultée avant l'embarquement des passagers.  

L'appareil a fait demi-tour avant de disparaître. Il n'a pas lancé de signal de détresse, mais le Boeing 777 a tenté de faire demi-tour peu après son décollage. Sur la foi d'analyses radars, les autorités malaisiennes ont évoqué cette "possibilité réelle""Une des hypothèses est qu'il revenait vers Kuala Lumpur"a déclaré le chef de l'armée de l'air malaisienne, le général Rodzali Daud.

L'identité d'un passager chinois divise. Un citoyen chinois, dont le numéro de passeport figurait dans la liste des passagers du vol n'était pas à bord de l'avion. Et il n'a jamais déclaré ni le vol ni la perte de son passeport, selon des médias officiels qui citent la police. 

Les recherches se poursuivent. Des avions vietnamiens à la recherche de l'appareil avaient repéré samedi deux traînées parallèles de carburant de 15 à 20 kilomètres de long en mer de Chine du sud. Mais les navires arrivés sur place n'ont pas trouvé trace du Boeing.

 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CRASH

22h13 :  L'hypothèse d'une attaque terroriste s'est renforcée avec l'annonce par la Malaisie d'une enquête sur quatre personnes suspectes à bord du vol MH370 effectuant la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin. Parmi eux, au moins deux passagers ont utilisé des passeports européens volés. Le point ce soir sur cette piste.


(AMBROISE BOULEIS - FRANCE 2)

21h40 :  Des débris retrouvés, des passagers embarqués avec des passeports volés, une piste terroriste, et une trajectoire qui intrigue. Les zones d'ombre sont nombreuses autour de la disparition du Boeing 777 de Malaysia Airlines. Francetv info fait un point sur l'enquête, 48 heures après la disparition de l'appareil.


(HOANG DINH NAM / AFP)

20h48 :  Le Bureau d'enquête et d'analyses français a proposé à la Malaisie et au Vietnam d'aider aux recherches du Boeing de la compagnie Malaysia Airlines disparu en mer de Chine. Son homologue américain, le National Transportation Safety Board, s'est lui aussi proposé pour aider aux recherches de l'appareil à bord duquel 239 personnes étaient embarquées.

20h28 :  Le point sur la disparition du Boeing de Malaysia Airlines et les recherches.

(STEPHANIE PEREZ - FRANCE 2)

20h00 : Il est 20 heures, faisons un point sur l'actualité : 

 De possibles débris du Boeing 777 disparu ont été découverts au large du Vietnam, confirme l'aviation civile vietnamienne. La difficulté à les repérer semble indiquer une possible désintégration en vol de l'appareil. Le gouvernement malaisien étudie par ailleurs la piste terroriste, des passeports volés ayant été utilisés par deux passagers.


 Numéricable et Bouygues se disputent le rachat de SFR. En proposant de vendre son réseau d'antennes à Free, le second se rapproche du but. Notre journaliste Salomé Legrand vous décrypte tout ce qui se trame autour de cette opération


•  Lille a gagné 2-0 cet après-midi contre Montpellier,  dans le cadre de la 28e journée de Ligue 1. Le Losc garde ainsi sa 3e place au classement et reprend quatre points d'avance sur Saint-Etienne, battu 1-0 à Lorient.

• La Française Eloyse Lesueur a été sacrée championne du monde de saut en longueur en salle, cet après-midi à Sopot (Pologne), avec un bond à 6,85 m. Elle a devancé la Britannique Johnson-Thompsonet la Serbe Spanovic.

18h00 : Que faut-il retenir de l'actualité à 18 heures ?  De possibles débris du Boeing 777 disparu ont été découverts au large du Vietnam, confirme l'aviation civile vietnamienne. La difficulté à les repérer semble indiquer une possible désintégration en vol de l'appareil. Le gouvernement malaisien étudie par ailleurs la piste terroriste, des passeports volés ayant été utilisés par deux passagers.


 Numéricable et Bouygues se disputent le rachat de SFR. En proposant de vendre son réseau d'antennes à Free, le second se rapproche du but. Notre journaliste Salomé Legrand vous décrypte tout ce qui se trame autour de cette opération


•  Lille a gagné (2-0) contre Montpellier, invaincu jusque-là cette année, en 28e journée de Ligue 1. Le Losc garde ainsi sa 3e place au classement et reprend quatre points d'avance sur Saint-Etienne qui joue actuellement à Lorient (0-0 à la mi-temps).

• La Française Eloyse Lesueur a été sacrée championne du monde de saut en longueur en salle, cet après-midi à Sopot (Pologne), avec un bond à 6,85 m. Elle a devancé la Britannique Johnson-Thompsonet la Serbe Spanovic.

17h46 :  Un nouveau mystère entoure l'enquête sur la disparition d'un Boeing en mer de Chine. Comme l'explique le Straight Times (en anglais), un Chinois a tenté de joindre son frère, qui fait parti des 239 passagers disparus, sur son téléphone portable. Et l'appel sonne dans le vide. D'autres familles de passagers ont également fait sonner le téléphone de leurs proches sans succès. Elles demandent dès lors aux autorités de se servir de ces signaux pour localiser l'appareil.

17h11 :  Cela fait plus de 40 heures qu'un Boeing 777 de Malaysia Airlines s'est volatilisé avec ses 239 occupants, peu après après son départ de Kuala Lumpur à destination de Pékin. La compagnie a prévenu les proches des disparus : ils "doivent se préparer au pire".

(AMBROISE BOULEIS - FRANCE 2)

16h04 : Il est 16 heures, le goûter en plein air est servi, ainsi qu'un point sur l'actu :  De possibles débris du Boeing 777 disparu ont été découverts au large du Vietnam, confirme l'aviation civile vietnamienne. La difficulté à les repérer semble indiquer une possible désintégration en vol de l'appareil. Le gouvernement malaisien étudie par ailleurs la piste terroriste, des passeports volés ayant été utilisés par deux passagers.

• "Bâtisseur de cathédrale", selon La Libre Belgique, le directeur d'opéra Gérard Mortier est mort à l'âge de 70 ans. Il fut directeur de la Monnaie, du Festival de Salzbourg, de la ruhrtriennale, de l’Opéra de Paris ou encore de l’Opéra de Madrid. 


 Numéricable et Bouygues se disputent le rachat de SFR. En proposant de vendre son réseau d'antennes à Free, le second se rapproche du but. Notre journaliste Salomé Legrand vous décrypte tout ce qui se trame autour de cette opération


•  Lille a gagné (2-0) contre Montpellier, invaincu jusque-là cette année, en 28e journée de Ligue 1. Le Losc garde ainsi sa 3e place au classement et reprend quatre points d'avance sur Saint-Etienne. *

16h03 :  De possibles débris du Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu ont bien été aperçus au large du Vietnam, confirme à son tour un haut responsable vietnamien."Un avion vietnamien dit avoir découvert deux objets brisés, semblant appartenir à un avion" au large de l'île de Tho Chu, affirme-t-il à l'AFP. 

15h52 :  Quarante bateaux et 22 avions et hélicoptères participent aux recherches du vol MH370 porté disparu en mer de Chine, selon l'armée malaisienne. Un dispositif de recherche impressionnant que détaille France 2.


(CARRIE NOOTEN - FRANCE 2)

15h50 :  "Le fait que nous soyons toujours incapables de trouver des débris semble indiquer que l'appareil s'est probablement désintégré à environ 35 000 pieds", son altitude de croisière, indique une source proche de l'enquête à Kuala Lumpur citée par Reuters. 

15h50 :  Bonjour, est ce normal qu'après plus de 24 heures, l'avion ou les débris ne soient toujours pas retrouvés?

15h43 :  La police thaïlandaise enquête sur un possible trafic de passeports alors qu'au moins deux réservations sur le vol MH370 disparu ont été faites avec des passeports européens volés en Thaïlande. 

15h34 :  La piste terroriste est-elle crédible pour expliquer la disparition d'un Boeing 777 de Malaysia Airlines, hier, peu après son décollage de Kuala Lumpur avec 239 personnes à bord ? Réponse de France 2.

(BAPTISTE FALLEVOZ - FRANCE 2)

15h32 :  La thèse d'une désintégration en vol du Boeing 777 disparu est évoquée par les enquêteurs, selon une source officielle citée par l'agence Reuters. 

15h29 : La marine vietnamienne a retrouvé un objet qui pourrait appartenir au Boeing disparu de Malaysia Airlines, affirme l'aviation civile vietnamienne à l'agence Reuters. 

15h05 :  Après le Sunday Times, le Wall Street Journal affirme à son tour, sur Twitter, que les autorités vietnamiennes indiquent avoir repéré de possibles débris du Boeing 777 disparu après son décollage de Kuala Lumpur.

14h10 : Refaisons un point sur l'actu :  L'enquête se poursuit après la disparition d'un Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines. La piste terroriste est évoquée. Outre les deux personnes qui voyageaient avec des passeports volés, Interpol examine d'autres passeports suspects utilisés sur le vol.

 Numéricable et Bouygues se disputent le rachat de SFR. En proposant de vendre son réseau d'antennes à Free, le second se rapproche du but. Francetv info vous décrypte tout ce qui se trame autour de cette opération


Des heurts ont éclaté à Sébastopol entre les partisans de Moscou et les soutiens de Kiev dans cette ville de Crimée, occupée depuis fin février par des forces armées russes.


• Un attentat-suicide a fait au moins 34 morts en Irak. Un kamikaze a fait détoner un minibus chargé d'explosifs contre un barrage routier à un moment de grande affluence.

13h57 :  Interpol affirme examiner d'autres passeports suspects utilisés sur le vol MH370 disparu entre la Malaisie et le Vietnam, rapporte Reuters. L'agence internationale s'alarme du fait que la base des passeports volés n'ait pas été consultée. 

13h28 :  Selon des enquêteurs malaisiens cités par l'agence Reuters, les premières investigations menées à l'aéroport de Kuala Lumpur montrent une possible faille dans le système de sécurité. Mais ils ne peuvent en dire plus pour le moment. 

13h20 : Des débris auraient été repérés au large entre la Malaisie et le Vietnam, avance le Sunday Times, citant une source officielle chinoise. Mais rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il proviennent du Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu depuis vendredi soir. 

12h53 :  Selon la BBC, le fait pour les deux passagers suspects du Boeing 777 de poursuivre leur voyage vers l'Europe après une escale à Pékin leur a évité d'avoir à demander un visa chinois et à se soumettre ainsi à des contrôles de sécurité supplémentaires.

12h14 : Il est midi passé, quittez un instant le fumet de votre barbecue pour jeter un coup d'œil sur l'actu :  Selon CNN, les deux personnes qui voyageaient à bord du Boeing 777 de Malaysia Airlines avec des passeports volés (italien et autrichien) ont acheté leurs billets d'avion ensemble. Une enquête pour terrorisme a été ouverte après la disparition du vol MH370 pour Pékin. 

Bouygues confirme être en négociations avec Free pour lui céder son réseau d'antennes et ses fréquences de téléphonie mobile, afin de faciliter son mariage avec SFR. Free confirme également ces négociations. 

Des heurts ont éclaté à Sébastopol entre les partisans de Moscou et les soutiens de Kiev dans cette ville de Crimée, occupée depuis fin février par des forces armées russes.

 Je suis un homme, j'ai 57 ans, je suis agriculteur à la retraite, j'habite un village de moins de 3 500 habitants… Je suis, je suis… un maire ! Francetv info vous présente dans une infographie le portrait type d'un édile en 2014. 

11h48 : Des experts américains sont en route pour aider à l'enquête sur la disparition du Boeing 777 de Malaysia Airlines en vol vers Pékin. L'agence américaine de la sécurité dans les transports a envoyé en Malaisie une équipe de techniciens. De son côté, le FBI a annoncé hier qu'il allait dépêcher des agents et des experts pour les investigations concernant la piste terroriste

11h17 :  Les familles des passagers de l'avion de Malaysia Airlines porté disparu sont toujours dans l'angoisse face au manque d'informations. Les internautes chinois manifestent leur solidarité. Il s'agit du sujet le plus discuté actuellement sur le site de micro-blogs Weibo, équivalent chinois de Twitter.

10h15 :  Selon CNN, les deux personnes qui voyageaient à bord du Boeing 777 disparu avec des passeports volés (italien et autrichien) ont acheté leurs billets d'avion ensemble. Les deux tickets ont été réservés via China Southern Airlines et avaient pour destination Amsterdam. Le billet du passeport italien continuait ensuite jusqu'à Copenhague, celui du passeport autrichien jusqu'à Francfort.

10h03 :  Voici une photo aérienne des deux nappes de carburant repérées au large du Vietnam, dans la zone où le Boeing 777 de Malaysia Airlines pourrait avoir disparu. Leur origine n'a pas encore été formellement identifiée.
(MAXPPP)

09h39 :  Malaysia Airlines assure que le Boeing 777 disparu était apte au vol, même s'il avait subi une avarie à une aile en 2012. Elle avait été dûment réparée assure aujourd'hui la compagnie. 

09h36 : Des divergences apparaissent autour du passeport d'un passager chinois du Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu. Son numéro figurait dans la liste des passagers du vol alors qu'il n'était pas à bord de l'avion. Mais le nom ne correspondrait pas. Autant de spéculations alors qu'une enquête pour terrorisme a été ouverte. 

09h24 : La disparition du Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines est à la une de plusieurs journaux français ce matin, dont Ouest-France dimanche. Parmi les 239 personnes à bord, figurent quatre Français, dont trois membres d'une même famille.

09h17 : Sur la foi d'analyses radars, il est possible que "l'avion ait fait demi-tour", selon les autorités malaisiennes. Mais les systèmes d'alerte du Boeing 777 auraient alors été déclenchés, souligne le patron de Malaysia Airlines. "Quand il y a un demi-tour en vol, le pilote ne peut pas continuer comme prévu", ajoute-t-il.

09h14 :  Toujours aucune trace du Boeing 777 de Malaysia Airlines avec 239 personnes à bord, dont quatre Français. Les inquiétudes liées à une possible attaque terroriste ont augmenté après l'annonce par le gouvernement d'une enquête sur quatre personnes suspectes à bord du vol MH370. Parmi eux, au moins deux passagers ont utilisé des passeports européens volés. Francetv info fait le point ici

09h05 : Commençons par un point sur l'actualité :  Une enquête pour terrorisme a été ouverte après la disparition du vol MH370 pour Pékin hier. Au moins deux passagers mystérieux ont utilisé des passeports volés. Selon les autorités malaisiennes, il est possible que le Boeing 777 ait fait demi-tour peu après son décollage. 

Pas de médaille française, ce matin, au super-G "debout" des Jeux paralympiques. A suivre également dans la journée, les qualifications de hockey sur luge. Notre direct est à suivre ici

•  Dans le Journal du Dimanche, le groupe Bouygues annonce être prêt à céder son réseau d'antennes et ses fréquences de téléphonie mobile à son concurrent Free (Iliad), pour faciliter son mariage avec SFR.

•  Le XV de France s'est imposé de justesse 19-17 en Ecosse. Malgré de grosses difficultés, les Bleus restent en course pour remporter le Tournoi des six nations 2014.