VIDEO. Deux objets peut-être liés au vol MH370 repérés par satellite

L'Australie a dépêché des avions dans le sud de l'océan Indien pour tenter de localiser ce qui pourrait être des débris du Boeing de la Malaysia Airlines introuvable depuis plus de douze jours.

JULIEN CHOLIN ET PIERRE MONEGIER - FRANCE 2

Après bientôt deux semaines de fausses pistes et d'espoirs déçus, l'Australie a prudemment relancé, jeudi 20 mars, l'enquête sur la disparition du vol MH370. Les autorités australiennes ont annoncé la détection de deux "objets" dans le sud de l'océan Indien. Il pourrait s'agir de débris du Boeing de la Malaysia Airlines, introuvable depuis plus de douze jours.

"La meilleure piste que nous ayons pour le moment"

"C'est une piste, probablement la meilleure piste que nous ayons pour le moment, mais il faut que nous nous rendions sur place (...) pour savoir si cela vaut quelque chose ou non", a déclaré John Young, un responsable de l'Autorité australienne de sécurité maritime (AMSA), lors d'une conférence de presse.

"Les objets sont relativement flous. Ce sont des objets d'une taille certaine, probablement dans l'eau, plongeant sous la surface et remontant" par intermittence, a-t-il ajouté, en précisant : "Le plus grand ferait 24 m. L'autre est plus petit."

Des avions et un navire envoyés sur zone

L'AMSA a envoyé des avions dans une zone située à 2 500 km au sud-ouest de Perth. Un avion de l'armée de l'air AP-3C Orion est déjà sur place. Un navire marchand fait également route vers la zone de recherches qu'il atteindra dans quelques heures, a dit John Young, qui dirige le département d'urgence de l'AMSA. La visibilité est faible mais la météo plutôt clémente. Il pourrait s'écouler plusieurs jours avant que les autorités n'en sachent davantage, a cependant insisté John Young.

Un militaire australien recherche le Boeing disparu de la Malaysia Airlines dans l\'océan Indien, le 17 mars 2014.
Un militaire australien recherche le Boeing disparu de la Malaysia Airlines dans l'océan Indien, le 17 mars 2014. (ROYAL AUSTRALIAN AIR FORCE / AFP)