MH370 : pourra-t-on remonter la piste de l'appareil ?

Les experts poursuivent leurs investigations autour du flaperon retrouvé à La Réunion. Mais pour retrouver les boîtes noires, il faudra peut-être des années.

FRANCE 2

Une partie du mystère est levée. Il ne fait plus de doute, après les premières analyses menées hier mercredi 5 août au laboratoire militaire de Balma (Haute-Garonne), que le flaperon retrouvé sur une plage de La Réunion il y a une semaine appartient au MH370 disparu en mars 2014.

Les experts se penchent sur ce débris pour en savoir plus : le Boeing de la Malaysia Airlines s'est-il disloqué en percutant l'eau ou a-t-il été désintégré en vol ? Pour Estelle Crochelet, océanographe, ce morceau pourrait permettre de retrouver le reste de l'avion. "Vous prenez la date à laquelle la pièce est arrivée sur l'île de La Réunion et on peut remonter le temps, remonter les courants, jusqu'à déterminer une zone potentielle de disparition de l'avion", déclare-t-elle à France 2.

Où sont les boîtes noires ?

Les analyses menées jusqu'à présent confortent la zone de recherches actuelle. Reste à trouver les boîtes noires, indispensables pour connaître le scénario du drame. Mais elles seront dures à localiser : elles n'émettent plus de signal et sont perdues dans une zone de 120 000 km².

Le JT
Les autres sujets du JT
Les autorités australiennes cherchent des débris du vol MH370 dans l\'océan Indien, lundi 7 avril 2014.
Les autorités australiennes cherchent des débris du vol MH370 dans l'océan Indien, lundi 7 avril 2014. (ABIS NICOLAS GONZALEZ / AUSTRALIAN DEFENCE / AFP)