Le flaperon retrouvé à La Réunion va-t-il parler ?

Les experts français, américains et malaisiens se penchent sur le débris d'avion retrouvé sur une plage de l'île de La Réunion. Ils doivent déterminer s'il s'agit d'un reste du MH370.

FRANCE 3

Au laboratoire militaire de Balma (Haute-Garonne), près de Toulouse, les enquêteurs sont à pied d'oeuvre depuis ce mercredi 5 août. L'objet de leurs analyses est le débris d'avion retrouvé sur une plage de La Réunion la semaine dernière. Leur objectif : confirmer s'il s'agit bien d'une pièce du Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu en mars 2014.

Des experts français, américains et malaisiens oeuvrent ensemble. Les traces de peinture indiqueront si le flaperon retrouvé est celui du MH370 introuvable.

La peinture, l'élément clé

L'avion a-t-il été détruit en vol ? Ou s'est-il désintégré en percutant l'océan ? Les enquêteurs ne devraient pouvoir le dire, mais l'examen de la structure de la pièce pourrait donner des indications. Les experts ont "un microscope à balayage électronique" capable d'identifier "s'il y a des microfissures, des micro-problématiques dans la structure, et même l'angle du choc", selon Xavier Tytelman, expert en sécurité aérienne, interrogé par France 3.

Les crustacés accrochés au fragment d'aile pourraient donner des indices sur l'endroit où chercher le reste des débris de l'avion. Les premiers éléments des analyses seront dévoilés dans la soirée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le morceau d\'avion trouvé sur le littoral de l\'île de La Réunion, le 30 juillet 2015.
Le morceau d'avion trouvé sur le littoral de l'île de La Réunion, le 30 juillet 2015. (MAXPPP)