Sri Lanka : le pays fait son deuil

Depuis les attentats survenus au Sri Lanka, dimanche 21 avril, c'est tout un pays qui est en deuil. La vie reprend petit à petit à Colombo, la capitale, mais la peur est très présente.

FRANCE 2

Des centaines de Sri Lankais enterrent leurs proches, tués lors de l'attentat de l'église Saint-Sébastien, en banlieue de Colombo, dimanche 21 avril. "Elles étaient les seules proches que j'avais ici, maintenant je n'ai plus personne, elles m'ont laissée toute seule, que voulez-vous que je fasse d'autre que les pleurer ?", s'effondre une habitante. Dans le silence, les cortèges funéraires se suivent et les portraits des disparus s'affichent sur les murs.

Les forces de l'ordre présentes en ville

"Il faut que cela cesse, comment cela a-t-il pu arriver ?", demande un habitant qui a perdu son fils et sa sœur lors des attentats. Deux jours après les attaques, dans le reste de la capitale, la vie semble reprendre et les habitants redescendent dans la rue. Mais la moindre alerte installe la peur et la panique. Pour tenter de rassurer et éviter la paranoïa, les forces de l'ordre sont présentes en nombre dans la ville.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Sri Lankais regardent les forces de sécurité inspecter un véhicule suspect au lendemain des attentats, le 22 avril 2019, à Colombo (Sri Lanka). 
Des Sri Lankais regardent les forces de sécurité inspecter un véhicule suspect au lendemain des attentats, le 22 avril 2019, à Colombo (Sri Lanka).  (CHAMILA KARUNARATHNE / ANADOLU AGENCY / AFP)