Retour sur le génocide arménien

100 ans après le génocide arménien, une équipe de France 2 reconstitue les faits.

France 2

Sous la domination turque, dans l'Empire ottoman, chrétiens et musulmans avaient vécu côte à côte pendant des siècles. Mais tout va changer dans les années 1880. L'empire perd successivement ses provinces d'Europe, gagnées par les Autrichiens, et celles d'Égypte, conquises par les Anglais. Humiliés, les Turcs s'estiment alors menacés par les Arméniens devenus l'ennemi intérieur, l'allié supposé des Turcs. Les premières tueries commencent.

La guerre de 14 est le déclencheur du génocide

Les Russes entrent facilement en Turquie, certains villages arméniens se mettent alors de leur côté. C'est le prétexte idéal. Le gouvernement turc ultranationaliste, allié des Allemands, ordonne à ses troupes d'exterminer tous les Arméniens sans exception et déclare la guerre sainte.

Au Printemps 1915, le génocide commence. Femmes et enfants fuient vers le désert, après que les hommes ont été raflés et fusillés sur place. Parmi eux, un sur 10 survivra. La Turquie moderne s'est construite sur ce crime, c'est pourquoi un siècle plus tard, il lui est toujours difficile de reconnaître le génocide des Arméniens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des réfugiés arméniens attendent d\'être évacués vers l\'Egypte, en septembre 1915 sur une plage de Turquie.
Des réfugiés arméniens attendent d'être évacués vers l'Egypte, en septembre 1915 sur une plage de Turquie. (HISTORIAL DE PÉRONNE / AFP)