VIDEO. États-Unis : une situation toujours très tendue à Ferguson

Après une nuit d'émeutes, la situation s'est apaisée mardi 25 novembre à Ferguson. Mais, selon le journaliste de France 2 Jacques Cardoze, le climat reste extrêmement tendu.

France 2

Après une nuit d'émeutes, la situation est revenue à la normale à Ferguson (Missouri), mardi 25 novembre. Depuis le début de la journée, la ville panse ses plaies, mais se prépare aussi à une possible nouvelle nuit de violences. La tension est encore palpable entre les deux camps.

D'un côté, les noirs, animés par un puissant sentiment d'injustice. De l'autre, des blancs qui s'accrochent à cette décision du grand jury, rendue lundi 24 novembre, de ne pas poursuivre Darren Wilson, le policier mis en cause.

Une situation qui inquiète la Maison-Blanche

Selon le journaliste, il est très rare, aux États-Unis, que les policiers soient mis en cause après des affaires controversées.

Par ailleurs, outre Atlantique, la légitime défense commence très tôt, dès la simple altercation verbale ou physique, ce qui s'est passé dans le cas de Michael Brown. Darren Wilson a tiré 12 coups de feu, dont six ont atteint Michael Brown. La situation à Ferguson inquiète jusqu'à la Maison-Blanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers lors d\'émeutes à Ferguson (Missouri), le 24 novembre 2014.
Des policiers lors d'émeutes à Ferguson (Missouri), le 24 novembre 2014. (DAVID GOLDMAN / AP / SIPA)