VIDEO. États-Unis: la mobilisation se poursuit après une nouvelle affaire

Les manifestations continuent après, la mort d'un jeune homme noir, tué par un policier.

France 2

"L'exaspération s'étend dans tous les États-Unis", rapporte Valérie Astruc, journaliste de France 2, en direct de Washington. À New York, mais aussi à Dallas, Sacramento, Chicago qui ont été le théâtre de manifestations rassemblant des milliers de personnes qui continuent à protester, contre l'impunité des policiers blancs qui ont tué deux Noirs non armés. Les bavures se multiplient et les autorités ne savent plus quoi faire pour endiguer le mouvement de contestation.

Obama dépassé

À Phoenix dans l'Arizona, les tensions raciales atteignent leur paroxysme après la mort d'un jeune homme noir de 34 ans, tué par un policier blanc. "Barack Obama ne sait plus quoi faire, il multiplie les décisions comme embarquer des petites caméras sur les policiers", ajoute la journaliste. Les manifestants ont prévu de se rassembler dans les prochains jours à Washington, la capitale, pour une grande marche nationale contre les violences policières.

Le JT
Les autres sujets du JT
A New York comme ailleurs, les manifestations qui se multiplient réclament justice. Comme le dit la pancarte : \"pour Eric Garner\" (mort à New York après avoir été brutalement plaqué à terre par des policiers blancs), \"pour Michael, Brown\", l\'adolescent abattu à Ferguson dans le Missouri par un policier blanc Darren Brown, \"pour Ramarley Graham\", tué à domicile, sans témoin, dans le Bronx, par le policier Richard Haste. \"Et pour beaucoup d\'autres\".
A New York comme ailleurs, les manifestations qui se multiplient réclament justice. Comme le dit la pancarte : "pour Eric Garner" (mort à New York après avoir été brutalement plaqué à terre par des policiers blancs), "pour Michael, Brown", l'adolescent abattu à Ferguson dans le Missouri par un policier blanc Darren Brown, "pour Ramarley Graham", tué à domicile, sans témoin, dans le Bronx, par le policier Richard Haste. "Et pour beaucoup d'autres". (ANDREW BURTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/ AFP)