Cet article date de plus de six ans.

Vidéo En Californie, les prisonniers sont appelés pour éteindre les incendies

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
VALERIE ASTRUC - REGIS MASSINI / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Sur 15 000 soldats du feu, 4 000 sont issus des prisons américaines.

La Californie connaît une saison critique sur le front des incendies. Même si, ces derniers jours, des pluies salvatrices ont accordé à l'Etat américain une accalmie, les secours ont souvent eu bien du mal à maîtriser ces feux de forêts. Devant la multiplication des foyers, l'Etat a même fait appel à des détenus pour seconder les pompiers.

Sur 15 000 soldats du feu, 4 000 sont issus des prisons américaines. Les détenus effectuent le même travail que les pompiers. Ils ne sont pas classés comme criminels dangereux, leur peine ne dépassant pas cinq ans, et sont volontaires.

Un salaire de 1,50 euro par jour

S'ils risquent leur vie de la même manière que les professionnels, ces détenus ne sont pas rémunérés de la façon équivalente. Ils empochent 1,50 euro par jour, contre 26 euros par heure pour les pompiers professionnels, soit environ 100 fois moins. Cette main d'œuvre presque gratuite rend service aux finances de l'Etat, qui économise grâce à ce dispositif 80 millions d'euros par an. Mais certains dénoncent une exploitation des détenus. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.