Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo En Arizona, le contrôle aux faciès remplit les prisons

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Franck Genauzeau et Mathieu Birden - France 2
Article rédigé par
France Télévisions

En Arizona, un état dirigé par un Républicain, le contrôle aux faciès est autorisé et les immigrés ne sont pas les bienvenus. Les prisons sont remplies de latino-américains en situation irrégulière qui se disent victimes de discrimination. Des immigrés tentent de s'organiser pour faire pression et se faire entendre ces derniers jours.

PRESIDENTIELLE AMERICAINE - A dix jours du scrutin présidentiel aux Etats-Unis, le débat sur l'immigration est toujours un enjeu de campagne en raison du vote hispanique. Des immigrés tentent de s'organiser pour faire pression et se faire entendre ces derniers jours.

En Arizona, un état dirigé par un Républicain, le contrôle aux faciès est autorisé, les immigrés ne sont pas les bienvenus et les prisons sont remplies de latino-américains en situation irrégulière qui se disent victimes de discrimination. Le shérif du comté de Marecopa, autoproclamé shérif le plus dur du pays, est celui qui remplit la prison de ces clandestins. Des protestations sont quotidiennement organisées contre sa politique, il conserve néanmoins la confiance d'une partie des ces concitoyens. Il a reçu les reporters de France 2 à Phoénix.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.