VIDEO. Detroit : la destruction plutôt que la rénovation

Plutôt que de tenter de réhabiliter des bâtiments vétustes, la ville de Detroit, officiellement en faillite, a choisi la démolition. Reportage de France 2.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'ancienne capitale mondiale de l'industrie automobile est aujourd'hui une ville délabrée. En effet, Detroit compte aujourd'hui 70 000 édifices en ruine. Pour l'heure, la municipalité a déjà rasé 3 000 bâtiments. L'objectif : éliminer les maisons poubelles qui polluent le paysage. Certains quartiers résidentiels ont été désertés par leurs habitants qui ont fui la ville, la crise et le chômage. La délinquance et le trafic se sont installés à leur place, la ville veut aujourd'hui tout nettoyer pour se remettre sur pied : diminuer le nombre d'habitations pour y installer des terrains et éviter de nouveaux abandons.

Avènement de la maison déconstruite

Detroit s'appuie également sur des initiatives locales, bien plus écologiques, comme la maison déconstruite. "On démonte la maison pièce par pièce, du sol au plafond, en récupérant chaque morceau de bois", commente Chris Rutherford, directeur de Architectural Salvage. La méthode permet de créer des emplois, en plus d'être écologique. On trie les matériaux sur place qui sont ensuite recyclés. À tel point que la ville est en train de se spécialiser dans la récupération, une dizaine d'entreprises sociales et environnementales ont vu le jour. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Detroit a perdu la moitié de sa population en soixante ans. Les maisons se vident et les acheteurs potentiels se font rares.
Detroit a perdu la moitié de sa population en soixante ans. Les maisons se vident et les acheteurs potentiels se font rares. (REBECCA COOK / REUTERS)