VIDEO. Des drones à tout faire aux Etats-Unis

Alors qu'en France, les drones postiers n'en sont qu'au stade du canular, aux Etats-Unis, le marché des drones civils est en pleine expansion.

France 2 - Maryse Burgot, Stephan Breitner et Laurent Desbois

Les policiers américains les utilisent pour traquer des suspects. Et les pompiers pourraient bientôt y avoir recours pour repérer d'éventuels victimes piégées par les flammes, sans risquer leurs vies. Alors qu'en France les drones postiers n'en sont qu'au stade du canular, aux Etats-Unis, le marché des drones civils est en pleine expansion, comme le montre ce reportage des correspondants de France 2, Maryse Burgot, Stephan Breitner et Laurent Desbois.

En Californie, un agent immobilier fait désormais appel à une entreprise spécialisée dans ces petits engins robotisés, Aerial Film FX, pour filmer les luxueuses maisons qu'il met en vente  sur les hauteurs de Malibu. Un drone télécommandé survole et filme la demeure pour en offrir une vue imprenable tandis qu'un autre, plus petit, réalise une visite guidée de l'intérieur cossu, comme si vous y étiez. Le tout rend l'annonce nettement plus attractive sur internet.

Les applications semblent infinies. "J'ai un client qui avait perdu du bétail, tombé dans des ravins. Au lieu de faire des recherches à pied, on a utilisé un drone pour les repérer", raconte le patron de la société Aerial Film FX. Comme cet éleveur, de plus en plus d'agriculteurs se servent de ces appareils sans pilote pour garder un œil sur leurs troupeaux. Surveillance de sites, missions cartographiques, mesures de pollution : les drones supplantent les hélicoptères. Leurs grands frères coûtent 1 000 euros de l'heure. Les drones divisent la facture par douze.

Le Draganflyer X6, un hélicoptère télécommandé à six rotors, vole au-dessus du Colorado (Etats-Unis), le 31 janvier 2013.
Le Draganflyer X6, un hélicoptère télécommandé à six rotors, vole au-dessus du Colorado (Etats-Unis), le 31 janvier 2013. ( REUTERS)