Une invasion de canards terrorise les habitants d'un village canadien

Des milliers de volatiles se sont installés dans la péninsule de Burin, sur l'île de Terre-Neuve. Résultat : un cauchemar pour les habitants.

Les autorités locales sont, pour le moment, incapables d\'expliquer cette brutale augmentation du nombre de palmipèdes. 
Les autorités locales sont, pour le moment, incapables d'expliquer cette brutale augmentation du nombre de palmipèdes.  (PETER CHADWICK LRPS / FLICKR RF / GETTY IMAGES)

Ils frappent aux portes, fouillent les sacs de courses, envahissent les rues... Des milliers de canards font vivre un véritable cauchemar aux habitants de la péninsule de Burin, sur l'île de Terre-Neuve, au Canada, rapporte la chaîne CBC news (en anglais), jeudi 27 novembre. A tel point que les autorités étudient les moyens d'endiguer cette invasion, sorte de remake des "Oiseaux" d'Hitchcock avec des palmipèdes dans les rôles principaux.

Si au départ, l'arrivée des canards était plutôt bien vue par les habitants, la situation a aujourd'hui complètement dégénéré. "Si je rentre à la maison avec mes courses, ils cherchent dans les sacs ", déplore ainsi un habitant, visiblement agacé. Peu craintifs, ils bloquent également certains axes routiers, raconte le journal local (en anglais)

Les habitants les auraient trop nourris

Les autorités locales sont, pour le moment, incapables d'expliquer cette brutale augmentation du nombre de palmipèdes. Mais certains émettent l'hypothèse que les premiers volatiles auraient été abondamment nourris par les habitants, attirant ainsi toujours plus de leurs congénères. 

En 2007 déjà, rapporte le Huffington Post (en anglais), une importante population de canards s'était installée à Kenneth City, en Floride (Etats-Unis). Leurs excréments ont notamment entraîné des problèmes respiratoires pour les habitants. La maire de la ville avait alors interdit à ses administrés de les nourrir.