Séisme en Haiti : "La situation est désastreuse", témoigne le directeur adjoint de l'ONG Care

Le sud-ouest du pays, touché par le séisme qui a tué au moins 724 personnes samedi 14 août, était déjà difficilement joignable depuis la capitale, Port-au-Prince, en raison de tensions sécuritaires.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des médecins cubains soignent une victime du séisme à Jérémie, en Haïti, samedi 14 août.  (HANDOUT / AFP)

"La situation est désastreuse", témoigne dimanche 15 août sur franceinfo Muhamed Bizimana, directeur adjoint de l’ONG Care en Haïti, alors qu'au moins 724 personnes ont été tuées la veille dans un séisme de magnitude 7,2, qui a touché le sud-ouest du pays. La sécurité civile du pays compte pour l'instant au moins 2 800 blessés.

>> Retrouvez dans notre direct les dernières informations sur le séisme en Haïti

"Nous sommes en train de courir derrière la montre pour finaliser les évaluations des dégâts", raconte l'humanitaire. "Dans l'immédiat, nous sommes en train d'organiser une distribution de la petite quantité de tentes et d'eau que nous avions."

Muhamed Bizimana explique également que "les axes sont impraticables" : "Cette crise vient au-dessus d'autres crises", ajoute-t-il, en expliquant que "l'accès aux zones sinistrées reste un des grands défis. Nous sommes actuellement dans une crise sécuritaire qui a coupé les axes clés de sortie de la capitale vers la région sud."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Séisme en Haïti

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.