Les Américains surveillés par les assurances

Aux États-Unis, les assurances scrutent le comportement des citoyens, et adaptent leurs tarifs au cas par cas. Un système qui pourrait arriver en France. Les détails livrés par France 2.

France 2

Avec l'évolution des technologies, les compagnies d'assurance auront les moyens, en France, de surveiller les comportements alimentaires ou les données de santé des citoyens. Et elles pourront adapter leurs tarifs en conséquence, au cas par cas. Des pratiques qui ont déjà cours aux États-Unis.

Les journalistes de France 2 ont rencontré Either, une Américaine. À chaque fois qu'elle utilise sa voiture, son assurance l'oblige à installer un mouchard qui enregistre son comportement au volant. Il consigne la vitesse, les coups de frein, les accélérations, ainsi que le nombre de kilomètres parcourus. À partir de ces données, son assurance calcule le montant de ses mensualités.
Cela permet de faire des économies en cas de "bonne conduite". À l'inverse, un automobiliste imprudent reçoit un mail d'avertissement avant de voir sa facture augmenter au bout d'un mois. Aux États-Unis, 5 millions d'automobilistes ont déjà souscrit à ce genre d'assurance, qualifiée d'intrusive par certains.

Le marché de la santé en ligne de mire

Les assurances américaines s'intéressent aussi à un autre marché, celui de la santé. "Grâce à un bracelet connecté, elles peuvent surveiller les salariés", explique la journaliste de France 2. Ils sont ensuite classés selon trois niveaux de forme physique. Si le niveau 3 est atteint, les mensualités baissent de moitié. Adhérer à ce programme permet aux entreprises d'économiser 100 000 euros de cotisations patronales. Prochaine étape, le contrôle du régime alimentaire ou du rythme cardiaque.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des assurances obligent leurs clients à installer un mouchard dans leur voiture.
Des assurances obligent leurs clients à installer un mouchard dans leur voiture. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)