Le sergent américain Bergdahl, ex-otage des talibans, reprend du service

L'homme a été réincorporé dans l'armée de Terre, un mois et demi après sa libération.

Le sergent Bowe Bergdahl, avant sa capture par les talibans, sur une photo transmise par l\'armée le 1er juin 2014.
Le sergent Bowe Bergdahl, avant sa capture par les talibans, sur une photo transmise par l'armée le 1er juin 2014. (US ARMY / AFP)

Le sergent américain Bowe Bergdahl "va reprendre son service normal". C'est ce qu'a annoncé, lundi 14 juillet, le Pentagone, un mois et demi après sa libération. Le sergent a été libéré fin mai après avoir été détenu cinq ans par les talibans afghans.

Il n'a désormais plus besoin de soins, ni de suivi psychologique, et devait reprendre son service dès lundi. Cet ancien captif, dont la libération en échange de cinq talibans a provoqué des vagues à Washington, sera affecté à Fort Sam Houston, à San Antonio (Texas), selon le New York Times (en anglais).

"Un pas vers sa réintégration dans la vie de l'armée"

Il s'agit d'"un pas vers sa réintégration dans la vie de l'armée", d'après les sources du New York TimesLe quotidien ajoute que Bowe Bergdahl, qui avait disparu en 2009 dans des circonstances restées floues, rencontrera des enquêteurs chargés du dossier.

Après une réaction initiale de soutien, sa libération, le 31 mai, avait déclenché une polémique, certains l'accusant d'avoir déserté et mettant en cause l'opportunité d'un échange avec des prisonniers taliban.