Le Mexique veut empêcher la vente aux enchères d'objets préhispaniques en France

Le ministère de la Culture a engagé une procédure judiciaire auprès des autorités françaises et a écrit à la maison de vente aux enchères Millon.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un oeuvre pré-colombienne lors d'une vente aux enchères à Paris, le 18 septembre 2019. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Le patrimoine historique du Mexique n'est pas à vendre. Le gouvernement mexicain cherche à empêcher la vente aux enchères d'une trentaine de pièces préhispaniques qui doit avoir lieu le 28 janvier en France, a déclaré mercredi 26 janvier le ministère de la Culture.

La secrétaire mexicaine à la Culture, Alejandra Frausto, a envoyé une lettre à la maison de vente aux enchères Millon dans laquelle elle demande d'arrêter la vente "en tenant compte des valeurs historiques, symboliques et culturelles de ces biens, qui l'emportent sur tout intérêt commercial".

Le ministère a également précisé qu'une procédure judiciaire avait été engagée auprès des autorités françaises et par voie diplomatique pour faire cesser la vente aux enchères. Depuis plusieurs années, le gouvernement mexicain tente de récupérer son patrimoine historique, dispersé dans des collections privées du monde entier, mais pas toujours avec succès.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.