Le discours que Nixon préparait en cas d'échec de la mission Apollo 11

En 1969,  président américain se préparait à l'éventualité où Neil Armstrong et Buzz Aldrin ne revenaient pas vivant de leur voyager vers la Lune. 

Le président Richard Nixon plaisante avec les astronautes Neil Armstrong, Michael Collins et Buzz Aldrin lors de leur retour de la Lune, le 24 juillet 1969.
Le président Richard Nixon plaisante avec les astronautes Neil Armstrong, Michael Collins et Buzz Aldrin lors de leur retour de la Lune, le 24 juillet 1969. (RICHARD NIXON FOUNDATION / AP / SIPA)

Un discours au cas où, au surtitre éloquent : "Dans le cas d'un désastre lunaire." En 1969, les conseillers du président américain Richard Nixon avaient préparé quelques mots au cas où Neil Armstrong et Buzz Aldrin ne revenaient pas de la Lune. C'est ce que révèle le site Vox (en anglais), dimanche 22 mars. Le texte a été exhumé des archives nationales américaines.

"Le destin a décrété que les hommes qui sont partis sur la Lune pour explorer en paix resteraient sur la Lune pour reposer en paix", aurait ainsi commencé Nixon en cas d'échec de la mission Apollo 11. "Ces hommes courageux, Neil Armstrong et Edwin Aldrin, savent qu'il n'y a pas d'espoir pour leur rétablissement. Mais ils savent aussi qu'il y a un espoir pour l'humanité dans leur sacrifice."

Ils seront pleurés par leur nation, ils seront pleurés par les gens du monde, ils seront pleurés par la Terre Mère qui a osé envoyé deux de ses fils vers l'inconnu.Richard NixonDiscours préparé en cas d'échec de la mission Apollo 11

Le président rendait ensuite hommage aux deux astronautes, les premiers hommes à avoir posé un pied sur la Lune en 1969, avant d'espérer que "d'autres suivront et trouveront le chemin du retour"