Cet article date de plus de cinq ans.

LA PHOTO. Venezuela: les femmes en première ligne contre le président Maduro

Les manifestations de l'opposition de centre droit (MUD), majoritaire au Parlement, ont repris depuis l’annonce le 20 octobre 2016, de la suspension de la collecte de signatures, préalable à l’organisation d’un référendum pour ou contre le maintien du socialiste Nicolas Maduro à la présidence où il a été élu en 2013. La MUD était sur le point de regrouper les 20% de l'électorat nécessaires.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
L'épouse du leader de l'opposition, Leopoldo Lopez, emprisonné depuis septembre 2015, a décidé de mobiliser les femmes de son pays dans un mouvement baptisé «las resteadas», les courageuses, contre le président socialiste Nicolas Maduro. Alors que le Venezuela est en plein naufrage économique, l'impopularité de ce dernier atteint des niveaux record. Sept Vénézuéliens sur 10 veulent son départ. (Juan BARRETO / AFP)
Telle «La Liberté guidant le peuple»l'opposante Lilian Tintori défile à Caracas L'épouse du leader de l'opposition, Leopoldo Lopez, emprisonné depuis septembre 2015, a décidé de mobiliser les femmes de son pays dans un mouvement baptisé «las resteadas», les courageuses, contre le président socialiste Nicolas Maduro. Alors que le Venezuela est en plein naufrage économique, l'impopularité de ce dernier atteint des niveaux record. Sept Vénézuéliens sur 10 veulent son départ.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.