Cet article date de plus de cinq ans.

Hillary Clinton est candidate à l'élection présidentielle américaine de 2016

Elle l'a annoncé, dimanche, dans une vidéo publiée sur son compte YouTube. Les primaires chez les démocrates débuteront début 2016, et l'ex-Première dame est largement favorite pour décrocher l'investiture.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Hillary Clinton à Washington, le 23 mars 2015. (NICHOLAS KAMM / AFP)

La démocrate Hillary Clinton veut être la prochaine à diriger les Etats-Unis. Son équipe de campagne a annoncé, dimanche 12 avril, qu'elle était candidate à l'investiture de son parti pour la présidentielle. "Je suis candidate à la présidentielle", dit l'ancienne Première dame, sénatrice et secrétaire d'Etat, dans une vidéo publiée juste après sur son compte YouTube.

"Les Américains de tous les jours ont besoin d'une championne. Je veux être cette championne", affirme Hillary Clinton dans sa première vidéo de campagne. Je pars sur le terrain pour gagner votre voix." Les primaires débuteront début 2016 dans l'Iowa et le New Hampshire. La présidentielle aura lieu en novembre 2016.

Pour Obama, elle ferait "une excellente présidente"

Cette candidature était attendue depuis plusieurs mois. Hillary Clinton, âgée de 67 ans, est à ce stade la seule candidate officielle aux primaires démocrates, et domine les sondages. L'épouse de l'ex-président Bill Clinton (1993-2001), apparaît, au moins sur le papier et pour le moment, comme le meilleur espoir du Parti démocrate de conserver la Maison Blanche après avoir perdu les deux chambres du Congrès lors des élections de mi-mandat.

C'est sa seconde tentative pour devenir la première femme à diriger les Etats-Unis, après 2008. Elle avait alors été battue par Barack Obama, dans les primaires démocrates, et ne s'était donc pas présentée à l'élection. Cette fois, elle a noué une alliance avec son ancien adversaire démocrate devenu son "ami". Barack Obama a estimé, samedi, qu'elle ferait "une excellente présidente".

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.