Fusillade dans le Connecticut: Newtown enterre ses premières victimes

Les funérailles de Noah Pozner et Jack Pinto, six ans tous les deux, se sont déroulées lundi à Newtown et Fairfield, une ville voisine.

Stephan Breitner, Maryse Burgot, Regis Massini - France 2

La petite ville américaine de Newtown a inhumé, lundi 17 décembre, les premiers enfants victimes de la fusillade qui a fait 26 morts dans une école primaire. Les funérailles de Noah Pozner et Jack Pinto, six ans tous les deux, se sont déroulées à Newtown et Fairfield, une ville voisine. Les funérailles ont dû se tenir dans une autre ville car il n'y a qu'un seul service de pompes funèbres à Newtown, ville de 27 000 habitants.

Pendant ce temps, au pied du grand sapin de Newton, il y a toujours plus de peluches, , de bougies, de ballons et de mots. Certains habitants déposent parfois 26 offrandes à la fois : 26 comme le nombre de victimes.

Lundi, il n'y a pas eu école à Newtown. Alors les parents sont restés avec leurs enfants. Une mère, Erica Confield, explique que son fils de neuf ans, témoin du massacre, est traumatisé. "Si seulement il pouvait avancer, aller à nouveau à l'école, apprendre et jouer avec ses amis, raconte-t-elle. Il m'a dit qu'il ne voulait pas y retourner (...) à moins qu'il y ait un policier à chaque porte".

Un mort, des ballons et des fleurs pour Noah Pozner, petit garçon de six ans, mort lors de la fusillade à l\'école Sandy Hook de Newtown, et enterré le 17 décembre 2012.
Un mort, des ballons et des fleurs pour Noah Pozner, petit garçon de six ans, mort lors de la fusillade à l'école Sandy Hook de Newtown, et enterré le 17 décembre 2012. (DON EMMERT / AFP)