VIDEO. Paysages blancs, températures glaciales... Qu'est-ce que le "vortex polaire" qui fait grelotter les Etats-Unis ?

Depuis le début de la semaine, une vague de froid sans précédent traverse la région du Midwest. Elle est due à un "vortex polaire". Mais qu'est-ce que ce phénomène ? Météo France nous explique.

Le nord des Etats-Unis gèle sous un vent polaire. Une vague de froid intense balaie le pays ainsi que le centre-sud du Canada, depuis mercredi 30 janvier. Contacté par franceinfo, Etienne Kapikian, prévisionniste pour Météo France, nous explique le phénomène à l'origine de ces températures glaciales : le "vortex polaire". Il s'agit d'un "vaste tourbillon d'air froid, de latitude arctique, qui se situe en altitude et qui parfois peut se déformer et se rapprocher des moyennes altitudes, en transportant de l'air très froid comme c'est le cas actuellement." 

Des températures "proches des records de froid"

L'épisode devrait être court, mais il est intense. Les températures sont "proches des records de froid dans certaines régions" avance ainsi Etienne Kapikian, avec notamment -31 °C à Chicago. Le record de froid de la ville est de -32 °C et remonte à 1985. "Du vent accompagne cette descente d'air froid", décrit Etienne Kapikian, ce qui donne "un ressenti très glacial", entre -45 et -50 °C. Mercredi, dans le nord-ouest du Minnesota, le mercure est descendu à -40 °C à 6 heures du matin dans la petite ville de Mahnomen, avec un ressenti à -53 °C.

Les images de cette vague de froid sont époustouflantes, avec des chutes d'eau et des rivières glacées. L'eau chaude, lancée par certains habitants, se transforme immédiatement en neige. Reste que cette vague polaire peut mettre en danger la vie des habitants. Selon Reuters, elle a déjà provoqué la mort d'au moins 12 personnes.

Les chutes d\'eau de Minnehaha gelées, à Minneapolis, Minnesota (Etats-Unis), le 19 janvier 2019.
Les chutes d'eau de Minnehaha gelées, à Minneapolis, Minnesota (Etats-Unis), le 19 janvier 2019. (@Saar0323 via Storyful)