Etats-Unis : viré pour ses flatulences, il poursuit son employeur en justice

Cet Américain licencié poursuit son entreprise en justice, rapporte le "New York Post" et le "New York Daily News".

L\'homme licencié souffrait de graves problèmes gastriques.
L'homme licencié souffrait de graves problèmes gastriques. (B. BOISSONNET / BSIP / AFP)

"Je trouve ça dégueulasse". Après avoir été licencié en février 2014, un Américain de 70 ans a porté plainte contre son entreprise pour "harcèlement et discrimination", rapporte samedi 3 octobre le New York Post et le New York Daily News. Avec sa femme, il reproche à son ex-employeur, la Case Pork Roll Company,  de l'avoir remercié à cause de ses flatulences à répétition.

Obèse, Richard Clem souffrait à l'époque de graves problèmes gastriques. Il ne pouvait pas contrôler ses flatulences "extrèmes" et sa "diarrhée". "Je devais presque rester 24 heures par jour sur le trône", explique-t-il au New York Post. 

"Il faut faire quelque chose à propos de Richard"

D'après le texte de la plainte, consulté par le New York Daily News, le patron de ce fabricant de jambon, Thomas Dolan, a estimé qu'"il fallait faire quelque chose à propos de Richard". "Nous ne pouvons pas travailler et avoir des visiteurs avec cette odeur dans le bureau, aurait-il déclaré. Dites à Richard que nous avons reçu des plaintes".

Richard Clem est viré le 28 février 2014. Sa femme quitte l'entreprise dans la foulée, dégoutée par "le harcèlement et les discriminations" contre son mari. Ce dernier, qui a perdu 136 kilos depuis, n'a toujours pas digéré ce licenciement. "Je vais mieux, mais ils m'ont fait une réputation, estime-t-il. Qui voudrait engager un pétomane ?"