Cet article date de plus de cinq ans.

États-Unis : Barack Obama déclare la guerre aux armes à feu

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
États-Unis : Barack Obama déclare la guerre aux armes à feu
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Ce sera le dernier grand combat de Barack Obama : réduire l'accès aux armes à feu. France 3 fait le point.

Hier, vendredi 1er janvier, le président des États-Unis, Barack Obama, a déclaré la guerre aux armes à feu en vue de sa dernière année pleine aux commandes des États-Unis. Le président américain va devoir se confronter à un lobby très puissant.

Au Texas (États-Unis), les habitants ont désormais le droit de porter leurs armes à la ceinture au vu et au su de tous. Le port d'arme visible n'était plus autorisé dans l'État depuis 1871. "C'est donc un retour en arrière, vers le temps du Far West", explique François Durpaire, historien spécialiste des États-Unis.

Par décret

Malgré cette décision, Barack Obama repart une nouvelle fois au combat. La première de ses résolutions 2016 est de lutter contre les violences par arme à feu. Par décret, il espère même passer outre le blocage du Congrès américain et le puissant lobby des armes. 90 personnes trouvent la mort par balle chaque jour aux États-Unis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amériques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.