Colombie : un bébé opéré dès sa naissance pour retirer son frère jumeau présent dans son abdomen

Cette anomalie, appelée "jumeau parasite" ou "fœtus in fœtu", concerne un cas sur 500 000 grossesses.

Capture d\'écran de l\'émission colombienne \"Los Informantes\" montrant la Colombienne Monica Vega et sa fille Itzamara.
Capture d'écran de l'émission colombienne "Los Informantes" montrant la Colombienne Monica Vega et sa fille Itzamara. (LOS INFORMANTES / YOUTUBE)

Après trente-sept semaines et demi de grossesse, la Colombienne Monica Vega a accouché d'une petite fille prénommée Itzamara pesant 3 kg. Vingt-quatre heures seulement après sa naissance, le bébé a été opéré pour lui retirer son frère jumeau qui se trouvait dans son abdomen, a rapporté Metro (en anglais), lundi 18 mars. Ce foetus, de la taille d'une noix, avait un cordon ombilical, deux bras, deux jambes, une tête minuscule mais n'avait ni cœur ni cerveau. En clair, il n'avait aucune chance de survie, comme le montre l'émission colombienne "Los Informantes".

Cette anomalie avait découverte dès sept mois de grossesse. Ce type de phénomène, appelé "jumeau parasite", concerne un cas sur 500 000 grossesses environ, rapportait RTL en 2017. Marc Gozlan, journaliste et médecin de formation, rapportait sur son blog, en 2015, que l'on parlait également de fœtus in fœtu. Il précisait que cette terminologie avait été utilisée "pour la première fois en 1800, puis défini en 1953 comme une masse contenant un axe vertébral associé le plus souvent à d'autres organes".