Cet article date de plus de sept ans.

Boko Haram : une aide de la France ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, est en déplacement en Afrique dans trois pays touchés par les attaques du groupe islamiste.

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, est en tournée dans trois pays d'Afrique touchés par les attaques du groupe islamiste Boko Haram. "Laurent Fabius est venu ici pour rassurer", rapporte Gérard Grizbec, journaliste de France 2 envoyé spécial à Yaoundé au Cameroun. "Il a vu les Tchadiens, les Camerounais, et il ira ensuite au Niger. Chaque fois il tient le même discours : il n'est pas question de laisser ces pays seuls face à Boko Haram. La France les aidera, mais elle ne peut pas être présente partout".  

Échange d'informations militaires

"La France a déjà 3000 hommes présents dans le Sahel, au nord du Niger et au nord du Mali, qui luttent contre les islamistes, il n'est donc pas question d'en rajouter. En revanche, les Français s'engagent à donner des informations de renseignement militaire pour aider les armées africaines à lutter contre Boko Haram", conclut Gérard Grizbec.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.