Incendies en Amazonie : des centaines de nouveaux départs de feu entre jeudi et vendredi

L'Institut national brésilien de recherche spatiale a recensé 1 663 nouveaux incendies sur cette période dans tout le pays.

Un pan de la forêt amazonienne dévasté par les flammes à Boca do Acre, au Brésil, le 24 août 2019.
Un pan de la forêt amazonienne dévasté par les flammes à Boca do Acre, au Brésil, le 24 août 2019. (BRUNO KELLY / REUTERS)

La pression internationale est de plus en plus importante, mais rien n'y fait : des centaines de nouveaux incendies se sont déclarés ces derniers jours en Amazonie. L'Institut national brésilien de recherche spatiale a dénombré 1 663 départs de feu entre jeudi 22 et vendredi 23 août, bien que tous ne soient pas situés sur le territoire amazonien. On ne connaît pas la surface qui est partie en fumée.

Au total, ce sont 78 383 incendies qui ont été recensés depuis janvier dans tout le Brésil, dont la moité sont situées en Amazonie. Il s'agit d'un record depuis 2013.

Un sujet à l'agenda international

Les experts indiquent que ces feux sont essentiellement dus à la déforestation, aggravée par la saison sèche qui se poursuivra en septembre.

L'émotion internationale provoquée par ces incendies fait que le sujet s'est imposé à l'agenda du sommet du G7 qui s'ouvre samedi à Biarritz. Il met également en péril la ratification du traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Mercosur par la France et l'Irlande.

Vendredi, Jair Bolsonaro a annoncé le déploiement de l'armée pour combattre les flammes, mais aussi la criminalité dans la région.