VIDEO. Emmanuel Macron défenseur de l'Amazonie : "De la blague, de la foutaise, un jeu de communication" selon Yannick Jadot

"La France participe de la déforestation en Guyane, favorise le développement d’un élevage où les animaux ne voient jamais la nature, mais sont nourris au soja brésilien", a estimé l'eurodéputé écologiste Yannick Jadot.

FRANCEINFO

"On ne peut pas soutenir un modèle qui détruit nos paysans, qui favorise la déforestation de l’Amazonie et se prétendre le gardien de l’Amazonie", a estimé lundi 26 août sur franceinfo Yannick Jadot, député européen Europe Écologie-les- Verts (EELV) après les discours de fermeté d'Emmanuel Macron face au président brésilien Jair Bolsonaro à propos des incendies ravageant l'Amazonie.

Le chef de l'État français a vendredi accusé Jair Bolsonaro d'avoir menti sur ses engagements en faveur de l'environnement. "Je suis surpris", a réagi Yannick Jadot, rappelant que le président brésilien "a fait campagne en disant vouloir vendre l'Amazonie à l'agrobusiness, raser l'Amazonie et les peuples qui y vivent".

Un accord "climaticide" avec le Mercosur

Il a par ailleurs salué la décision d'Emmanuel Macron de dire non au traité de libre-échange entre l'Union Européenne et le Mercosur : "Nous [EELV], on se bat depuis des mois et même des années contre cet accord, parce qu'il est structurellement destructeur de l'Amazonie. Au fond, cet accord, c'est le Brésil qui vend plus de soja, de bœuf et de poulet, détruisant les paysans et l'Amazonie ; contre l'Europe qui exporte plus de bagnoles, de services financiers et de services d'assurance. C'est un accord climaticide, c'est la mondialisation de la souffrance animale et de la déforestation".

La France participe de la déforestation en Guyane, de la déforestation en Indonésie et en Malaisie en cassant les lois européennes contre l’importation d’huile de palme.

Yannick Jadot

à franceinfo

"La France favorise le développement d’un élevage où les animaux ne voient jamais la nature mais sont nourris au soja brésilien. Si on n’attaque pas structurellement ces modèles-là, c’est de la blague, de la foutaise, c’est un jeu de communication", a indiqué l'eurodéputé avant de réclamer "des actes".

Pour Yannick Jadot, l'accord avec le Mercosur est à mettre en parallèle avec l'accord de libre-échange entre l'Europe et le Canada, le Ceta : "Si Emmanuel Macron ne suspend pas mais arrête l’accord avec le Mercosur qui va structurellement décimer l’Amazonie, bravo, tant mieux. Mais à ce moment-là, puisque la ratification du Ceta n’a pas passé l’étape du Sénat, il va lui-même se rendre compte que l’accord avec le Canada est lui aussi climaticide, participe de la destruction de l’agriculture paysanne et il va revenir là-dessus".

Yannick Jadot, député européen Europe Écologie-les Verts, était l\'invité de franceinfo lundi 26 août.
Yannick Jadot, député européen Europe Écologie-les Verts, était l'invité de franceinfo lundi 26 août. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)